AccueilSports

Oubliez la Coupe du monde et la Ligue des champions, la Ligue Europa est la compétition de l’année

Publié le

par François Faribeault

Avec les chocs FC Barcelone-Manchester United et Juventus Turin-FC Nantes, l’Europa, c’est la Champions League, en fait.

Oubliez la Coupe du monde et la Ligue des champions, la Ligue Europa est la compétition de l’année

Les phases de poule sont terminées pour les compétitions européennes. On connaît les clubs de Ligue des champions relégués en Ligue Europa, et quand on regarde le tirage des barrages de cette compétition, on se dit que ça va complètement être du lourd. Mais genre du lourd, genre beaucoup plus lourd que la Coupe du monde et la Ligue des champions.

Une Coupe du monde à oublier

Avec le Qatar qui enchaîne les polémiques et roule sur les droits humanitaires et l’écologie, il faut se préparer à un gros boycott. En plus de ça, la compétition se déroule en plein hiver, donc la hype des supporters est encore sous la couette à rompiche au calme. Saupoudrons cet événement d’un parcours médiocre de la France, du genre une élimination en poule 2-0 par la Tunisie avec en bonus un scandale de Mbappé qui prend six fois l’avion dans la journée, et on obtient une aventure qatarie bien miséreuse.

La Ligue des champions des pas si champions

À voir aussi sur Konbini

Les tirages sont tombés et franchement, à part Liverpool-Real Madrid et PSG-Bayern Munich, on n’a rien à se mettre sous la dent. Alors oui, Dortmund-Chelsea, Milan AC-Tottenham et Francfort-Napoli, ça peut passer le temps quand tu t’ennuies, mais Club Brugge-Benfica, on se croirait en playoffs de Ligue 2.

En plus, le seul club français va se faire sortir dès les huitièmes après un doublé de Choupo-Moting et une vidéo virale de Müller. Préparez-vous à vous taper des quarts de finale avec Bruges, Porto et Leipzig. Le trophée de la Ligue des champions, il va être en carton.

La Ligue Europa, la vraie compétition

On vous le dit direct sans passer par un corner à la rémoise : modifiez votre calendrier, car les grosses rencontres vont se jouer ici. Déjà, la phase de barrages voit le plus gros choc toute compétition européenne confondue, à savoir FC Barcelone-Manchester United, où Ronaldo retrouve son éternel rival, mais cette fois-ci sans Messi.

Côté français, nous avons trois matches à haute tension. L’AS Monaco affronte le Bayer Leverkusen, ce qui fait plaisir. Rennes s’en va faire tomber les Ukrainiens du Shakhtar, ce qui fait aussi plaisir. Et le FC Nantes se tient devant la Juventus Turin, ce qui fait grave plaisir, d’autant plus que c’est l’occasion pour les Canaris de prendre leur revanche, vingt-cinq ans après leur défaite en demi-finale en Ligue des champions.

Rajoutons à ce joli tableau des clubs comme le FC Séville, l’Ajax Amsterdam, l’AS Rome et le grand Arsenal, et on obtient la recette parfaite pour une compétition séduisante, voire orgasmique.

Et pourquoi pas l’Europa Conference League ?

Mdr non, je déconne. La finale, ça va être İstanbul Başakşehir FK contre Djurgårdens IF Fotboll, et personne ne veut bloquer son mercredi 7 juin pour ça. Allez, ça saute.