AccueilPop culture

Interro de maths : Taylor Swift pourra-t-elle arriver à l’heure au Super Bowl après son concert à Tokyo ?

Taylor Cheat

Interro de maths : Taylor Swift pourra-t-elle arriver à l’heure au Super Bowl après son concert à Tokyo ?

Publié le

Image :

© AMC Theaters

À coups de téléportation et autres sauts dans le temps, Taylor Swift arrivera-t-elle à rentrer dans le stade avant le coup de sifflet final ?

Dimanche soir, l’équipe de football américain de Travis Kelce, boyfriend de Taylor Swift, s’est imposée face aux Ravens de Baltimore et file en finale de la NFL, plus connue sous le nom de Super Bowl. À défaut de se produire à la mythique mi-temps de l’évènement, on a du mal à voir Taylor Swift rater ça. Problème… elle sera en concert à Tokyo le 10 février alors que finale a lieu le 11 février dans l’après-midi à Las Vegas.

À voir aussi sur Konbini

Mais comment peut-elle se débrouiller pour réaliser son show au Japon et voir son mec le jour suivant aux États-Unis ? C’est là toute la magie de l’avion (privé) et du décalage horaire, comme le prouvent l’émission Good Morning America et sa présentatrice Lara Spencer, ainsi que des internautes qui ont réalisé le calcul pour Taylor Swift.

Chargement du twitt...

Sachant qu’il y a 17 heures de décalage horaire entre Tokyo et Las Vegas, il semblerait que Taylor Swift sera en mesure de se rendre à son concert et au match de Travis Kelce. En plus de pouvoir assister au Super Bowl, elle pourra même se reposer et arriver sans cerne à l’un des plus grands évènements sportifs au monde, réputé entre autres pour ces mi-temps légendaires. Tout ça étant facilité par son jet privé qui devrait lui permettre de traverser l’océan Pacifique dans les temps.

Connaissant l’immense impact de Taylor Swift sur tout plein de domaines dont le football américain (les demandes de maillots et abonnés Instagram de son copain ont explosé fin 2023), sa présence qui sera attendue et scrutée était difficilement discutable. Et s’il y a quelqu’un qui n’assistera pas à cet évènement, c’est bien l’empreinte carbone de Taylor Swift, pas vraiment sur la short list pour monter dans le jet.