AccueilSports

On a classé (objectivement) les concerts de la mi-temps du Super Bowl depuis 2002

Publié le

par Abdallah Soidri

Les années 2000 ne sont pas à la fête.

On a classé (objectivement) les concerts de la mi-temps du Super Bowl depuis 2002

Capture d’écran Youtube

C’est une tradition à chaque Super Bowl. Le concert de la mi-temps est un événement dans l’événement, qui fait autant (si ce n’est plus) parler que le résultat du match ou les célèbres spots publicitaires. Par nostalgie, on a replongé sur les derniers concerts du plus grand événement sportif américain depuis 2002, pour vous livre le classement ultime des meilleurs shows de la mi-temps.

Vous êtes fan des Black Eyed Peas depuis le collège ou trouvez que Justin Timberlake est le meilleur artiste de sa génération, vous avez le droit et avez probablement raison, mais ici, c’est juste un classement de concerts sur Internet. Pas un débat pour les élections présidentielles.

21. Super Bowl XLV (2011) – The Black Eyed Peas & Usher

Disons les termes : c’est un show très pénible. Entre les Black Eyed Peas qui ne passeraient même pas un tour dans The Voice (mention spéciale à Fergie) et un Usher sans jus, on tient peut-être un des pires concerts de la mi-temps du Super Bowl.

20. Super Bowl XXXVI (2002) – U2

Un concert marqué par l’émotion, quelques mois seulement après les attentats du 11 septembre, avec un hommage poignant rendu aux victimes de ce drame qui a meurtri l’Amérique dans sa chair.

19. Super Bowl XXXVII (2003) – Shania Twain, No Doubt & Sting

Un line up qui ne nous rajeunit pas. Les performances proposées ne sont pas mauvaises en soi, loin de là, mais tout le show a pris un sacré coup de vieux. Mais ça a le mérite de rappeler que Shania Twain a de sacrés bangers.

18. Super Bowl LII (2018) – Justin Timberlake

Justin Timberlake connaît bien le Super Bowl. Cette année-là, c’est la troisième fois qu’il se produit à la mi-temps du plus gros événement sportif américain (une fois avec son groupe N’Sync, puis avec Janet Jackson). Mais ce soir-là, dans l’US Bank Stadium, l’auteur de “Cry Me A River” semble has been et les interprétations de ses plus grands tubes sont sans saveur.

17. Super Bowl XL (2006) – The Rolling Stones

La scène, les Rolling Stones connaissent. Le mythique groupe offre un show propre et somme toute efficace, mais sans plus. Même le déhanché de Mick Jagger n’y changera rien.

16. Super Bowl LIII (2019) – Maroon 5, Travis Scott & Big Boi

Ici, on aime beaucoup Maroon 5. Un groupe solide avec de nombreux tubes dans son répertoire, qui réalise un show tout ce qu’il y a de plus correct. Hélas pour eux, ils ne sont pas les seules têtes d’affiche au programme. À leurs côtés, on retrouve un Travis Scott à la ramasse au micro et un Big Boi (qu’on aime beaucoup aussi) venu faire acte de présence dans sa ville (Atlanta). Et on ne parle pas de l’animation Bob l’éponge pour annoncer l’arrivée de Travis Scott, qui relève plus de l’anecdotique.

15. Super Bowl XLIX (2015) – Katy Perry, Lenny Kravitz & Missy Elliott

Katy Perry a beau être l’une des artistes les plus importantes des dernières années, on rompiche un peu devant son concert du Super Bowl. L’entrée grandiose sur un félin géant laissait croire à un spectacle du même acabit, mais il n’en est rien. Pire, on ressent de la gêne par moments, quand la chanteuse partage la scène avec Lenny Kravitz puis Missy Elliott.

14. Super Bowl XXXVIII (2004) – Janet Jackson, P. Diddy, Nelly & Justin Timberlake

Sans l’affaire du “Nipplegate”, on ne se souviendrait même pas de ce concert, efficace sans être transcendant. Malheureusement pour Janet Jackson, qui a fait le taf sur scène, les polémiques ont pris le dessus et ont fait passer ce show à la postérité.

13. Super Bowl XLII (2008) – Tom Petty & The Heartbreakers

Cette 12e place est un peu triste car le show Tom Petty & The Heartbreakers est super efficace et le public adhère. Mais devant eux, c’est plus beaucoup chaud.

12. Super Bowl LVI (2022) – Dr. Dre, Snoop Dogg, Mary J Blige, Eminem, Kendrick Lamar & 50 Cent

Sur le papier, ce concert 100% rap avait tout pour être une dinguerie. Dans les faits, on est sur un sentiment mitigé. Si la scénographie était folle, les performances des 5 artistes annoncés + 50 Cent en invité surprise nous ont laissés sur notre faim. Peut-être espérions nous (nous, trentenaires) secrètement une version condensée et actualisée du mythique Up In Smoke Tour. Mais il n’en fut rien. On se console avec les pas de C-Walk de Snoop et le clin d’œil sympathique (mais essoufflé) à “In Da Club”.

11. Super Bowl LI (2017) – Lady Gaga

Un spectacle un peu trop lisse pour une artiste extravagante et unique en son genre. Avec un grain de folie en plus, le top 5 lui tendait les bras.

10. Super Bowl XLVIII (2014) – Bruno Mars & The Red Hot Chili Peppers

Ce n’est qu’à l’arrivée des Red Hot Chili Peppers sur scène que le concert décolle vraiment. Avant et après, Bruno Mars ne démérite pas, mais il n’a pas encore la prestance de la giga star internationale qu’il sera deux ans plus tard.

9. Super Bowl L (2016) – Coldplay, Bruno Mars & Beyoncé

Ici, on n’est pas trop fan de Coldplay. Mais force est de constater que le groupe sait y faire dans les stades, avec sa musique calibrée pour ce type d’événements. Aux côtés de Chris Martin et ses collègues, Bruno Mars et Beyoncé font la paire, pour leur seconde performance au Super Bowl. La complicité entre les deux est bien travaillée et ça donne lieu à une belle transition musicale.

8. Super Bowl XLIII (2009) – Bruce Springsteen & The E Street Band

Les artistes présentés par les joueurs, une introduction légendaire de Bruce Springsteen et une performance digne d’un Super Bowl. “The Boss” n’a pas volé son surnom.

7. Super Bowl XLI (2007) – Prince

Le regretté Prince a respecté le public de Miami avec un grand concert. L’interprète de “Purple Rain” a fait le show comme il savait si bien le faire. Il chantera même son plus grand classique dans un final de toute beauté.

6. Super Bowl LV (2021) – The Weeknd

Début 2021, avec la pandémie de Covid-19, le monde a un peu oublié à quoi pouvait ressembler un concert. Alors que dire d’un immense concert dans un stade. À la mi-temps du match entre les Chiefs et les Buccaneers, The Weeknd a montré à la planète entière quel formidable divertissement était le show du Super Bowl. Et tout seul, qui plus est. Chapeau.

5. Super Bowl XXXIX (2005) – Paul McCartney

L’ancien membre des Beatles fait preuve d’une immense maîtrise dans l’interprétation, le show, et le choix des chansons est parfait. La pop efficace du Britannique ravit le public. Le podium n’était pas loin, ça se joue à du divertissement.

4. Super Bowl XLIV (2010) – The Who

Encore des Britanniques. Le mythique groupe assure un show carré grâce à une scénographie léchée et un choix de chansons idoine, tirées de leur immense catalogue. Les rythmiques iconiques de leurs titres embrasent le public, qui reprend tout en chœur.

3. Super Bowl XLVI (2012) – Madonna, LMFAO, Nicki Minaj, M.I.A. & Cee-Lo Green

Ce concert résume parfaitement la carrière et la personnalité de Madonna. Telle une reine de l’Antiquité, l’immense star débarque sur un chariot tiré par des hommes en interprétant un de ses titres iconiques (“Vogue”). Du haut de ses 34 ans de carrière, elle enchaîne ensuite un duo avec le groupe LMFAO puis un trio avec Nicki Minaj et M.I.A., sans que cela ne sonne comme du jeunisme. Et elle conclut par une autre de ses chansons emblématiques (“Like A Virgin”). Du divertissement pur. Madonna, quoi.

2. Super Bowl XLVII (2013) – Beyoncé & Destiny’s Child

Madonna avait placé la barre haut en 2012 avec son concert grandiloquent. Beyoncé a réussi à faire mieux un an plus tard en allant plus loin dans la scénographie et en incorporant plus de danse. La chanteuse texane a juste à dérouler en chantant ses plus grands tubes. Le climax du show intervient quand elle est rejointe sur scène par Kelly Rowland et Michelle Williams, les deux autres membres des Destiny’s Child, le groupe qui a dominé la pop dans les années 2000. Une petite surprise qui fait basculer ce concert à la postérité.

1. Super Bowl LIV (2020) – Shakira, Jennifer Lopez, J Balvin & Bad Bunny

C’est simple, il n’y a rien à jeter dans ce concert. Shakira confirme qu’elle est une immense show-woman et que les concerts dans un stade, elle connaît. Jennifer Lopez a beau avoir plus de 20 ans de carrière, ses tubes n’ont pas pris une ride, tout comme sa performance scénique. Pour épauler les deux divas, deux jeunes artistes qui représentent le futur de la musique urbaine latine, parfaits dans leur rôle de faire-valoir. Ce show maîtrisé de A à Z reprend le meilleur de ce qu’ont fait Madonna et Beyoncé auparavant, et s’adresse à une audience plus globale qu’à l’accoutumée. On ne s’en lasse pas.

À voir aussi sur Konbini :