AccueilPop culture

Zequin, le Rescapé des Rues à l’assaut du rap français

Le piège

Zequin, le Rescapé des Rues à l’assaut du rap français

Image :

Zequin dans le clip de “Young Thug” en featuring avec le rappeur Dafliky © Youtube

avatar

Par Simon Dangien

Publié le

Son featuring aux côtés de La Fève l’a mis sur le devant de la scène et il fallait que l’on vous parle d’une des sensations rap de ces derniers mois.

Une voix particulière, des flows renversants, un charisme évident : Zequin a fait vibrer le cœur d’une partie des auditeurs rap en 2023 et a pu commencer à entrevoir les bourgeons de la patience et du charbon fleurir sur sa branche. 2024 apparaît alors comme une année importante dans son début de carrière, un nouveau step à passer, une nouvelle ligne à écrire pour l’artiste originaire de Villeneuve-la-Garenne et dorénavant basé à Colombes.

À voir aussi sur Konbini

“Zequin, La Fève”

Le dernier grand événement en date à marquer au fer rouge pour Zequin, c’est évidemment son featuring assez inattendu avec La Fève sur son dernier projet, 24. Une très belle exposition pour le rappeur, qui l’ouvre à un plus large public, prêt à recevoir sa musique. Avant ce feat, il commençait déjà peu à peu à se frayer un chemin dans le paysage du rap français avec son dernier projet, RESCAPÉ DES RUES (ou RR pour les intimes), disponible depuis septembre 2023.

Riche d’influences, bourré d’énergie et caméléon non dissimulé, sur RR, celui qui sait depuis l’âge de 12 ans qu’il veut devenir rappeur se dévoile sous son meilleur jour, apportant également deux collaborations avec les trappeurs Gapman et Dafliky. Grâce à un propos réaliste sur sa vie en cité, spirituel sur sa conception du monde, ainsi qu’à une direction poussée intelligemment, le rappeur a su capitaliser sur ce projet et commencer son ascension. Certes, RR contient certaines irrégularités, mais celles-ci permettent d’entrevoir la marge de progression de Zequin et le niveau qu’il pourrait atteindre lorsqu’il arrivera complètement au bout de son processus.

Catégorisé comme un acteur notable du renouveau de la trap dans le rap jeu, le rappeur explique dans une interview pour le média PÉPITEfr qu’il est “trap mais [qu’il est] aussi plein d’autres choses à la fois”. Il joue donc avec les styles et a su donner à sa musique une couleur spéciale. Le membre de la 700FS réunit l’ensemble de son univers dans la “Pain Love”, mouvement dont il est l’un des précurseurs avec le rappeur Steki.

Si l’on peut compter ses interventions médiatiques sur quelques doigts, celles-ci ont toujours permis de mettre en lumière l’univers de l’artiste né en 2001, lui qui se livre toujours sans difficulté et avec une grande clarté. On a donc fait notre travail d’enquête et on est partis chercher une citation d’une autre interview afin de vous parler de son rapport à la culture hip-hop et, par écoulement, aux États-Unis. En novembre 2022, interviewé par GabMorrison, Zequin expliquait vouloir “reconvertir le hip-hop à un format FR”. Le rappeur oscille entre cette nécessité de rendre hommage et celle d’innover, il jongle également entre sa source d’inspiration première, les US, et l’endroit où il a grandi, la France. Zequin, c’est donc plein de choses à la fois, un rappeur aux allures de pont reliant la scène américaine et celle francophone, de Young Thug à 13 Block.

On vous conseille forcément d’aller écouter RESCAPÉ DES RUES, mais également le reste de sa discographie rassemblée sur quelques années. Il sort le court EP B1KSH!T en 2021 avant de dévoiler les projets BINKSHIT puis BINKSHIT Deluxe, tous deux en octobre 2022. On observe son évolution, sa recherche constante de nouvelles sonorités. Et si sa musique évolue, le regard que Zequin pose sur le monde ne semble, lui, pas près de changer.