AccueilPop culture

Retenez son nom, Ayo Edebiri de The Bear va bientôt devenir votre nouvelle actrice préférée

FAN CLUB

Retenez son nom, Ayo Edebiri de The Bear va bientôt devenir votre nouvelle actrice préférée

Par Flavio Sillitti

Publié le , modifié le

Image :

© FX

De The Bear à Black Mirror en passant par Spider-Man et bientôt à l’affiche du prochain Marvel, c’est son année et c’est mérité.

Son nom ne vous dit peut-être pas grand-chose, mais vous l’avez forcément vue ou entendue cette année, sur le petit comme le grand écran. En seulement trois ans, Ayo Edebiri a enchaîné les crédits dans certaines des meilleures sorties de ces dernières années. On pense aux films Spider-Man: Across the Spider-Verse, Ninja Turtles : Teenage Years ou encore Bottoms, mais aussi aux séries Big Mouth, Abbott Elementary et surtout The Bear, pour laquelle elle est nommée aux Emmy Awards 2023.

À voir aussi sur Konbini

Alors qu’elle a été annoncée à l’affiche de la super-production Marvel Thunderbolts attendue pour décembre 2024, mais aussi à demi-mot à la réalisation de plusieurs épisodes de la prochaine saison de la série The Bear (qui n’a pas encore été confirmée), Ayo Edebiri est rapidement devenue notre nouvelle obsession — et s’apprête à devenir la vôtre aussi.

Formée au stand-up et à l’écriture de plusieurs séries à succès, elle est proche des esprits les plus frais du milieu et guidée par un humour mordant irrésistible. Pour toutes ces raisons, les prochaines années s’annoncent belles pour la jeune états-unienne, bientôt sur tous les écrans et toutes les lèvres.

D’humoriste stand-up à héroïne Marvel

Née et élevée à Boston, enfant unique d’une mère barbadienne et d’un père nigérian, Ayo Edebiri s’est d’abord dirigée vers le stand-up dans les clubs de New York avant de rêver de Hollywood. Parallèlement à ses études à la New York University en cinéma, la jeune femme enchaîne les petits boulots dans plusieurs restaurants de la Grande Pomme — ce qui lui sera utile pour le rôle qui l’attend par la suite dans The Bear.

Son parcours atypique rend son ascension plus admirable encore, sachant qu’elle démarre des clubs de stand-up pour en arriver aux superproductions Marvel. Plus tôt cette année, le média Collider a annoncé la présence de l’actrice au casting du film Thunderbolts, qui conclura la phase 5 du Marvel Cinematic Universe en décembre 2024. Le film, réalisé par Jake Schreier, devrait être une version Marvel du Suicide Squad de DC, avec une team de super-vilain·e·s campé·e·s par un casting alléchant : Florence Pugh, David Harbour, Steven Yeun, Sebastian Stan ou encore Julia Louis-Dreyfus, aux côtés d’Ayo Edebiri dont le rôle est encore tenu confidentiel.

La révélation de The Bear

Mais avant de décrocher des rôles chez Marvel, l’actrice s’est d’abord fait un nom dans la série The Bear de Christopher Storer, en 2022, après des années en tant que scénariste pour les séries Big Mouth, What We Do in the Shadows et Dickinson, production Apple TV+ sur laquelle elle rencontrera d’ailleurs Christopher Sorer, créateur de The Bear. C’est son tout premier véritable rôle de protagoniste et il semble taillé pour elle.

Dans la peau de Sydney Adamu, une sous-chef attachante et résiliente, prête à tout pour aider Carmen Berzatto (Jeremy Allen White) à sauver sa sandwicherie familiale en plein cœur de Chicago, l’actrice se trouve une partition de choix, maîtrisée avec une authenticité touchante.

Sa performance dans la série fait mouche depuis la première saison et pourrait bien être couplée à une casquette de réalisatrice dans la saison 3, comme le réalisateur de la série le suppose dans une interview donnée au média Esquire. Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, l’actrice est nommée aux prochains Emmy Awards dans la catégorie Meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée comique.

La série comptabilise treize nominations au total, dont celles de la Meilleure série télévisée comique et du Meilleur scénario pour une série télévisée comique.

Déjà un nom dans le monde du doublage

Quand elle n’apparaît pas à l’écran, Ayo Edebiri prête sa voix et s’est déjà fait son petit nom dans l’industrie du doublage. En 2020, alors qu’elle rejoint l’équipe de scénaristes de la série animée Big Mouth, elle se trouve également un rôle en remplaçant l’actrice Jenny Slate pour doubler le personnage de Missy.

Elle continue sa carrière dans le doublage avec des crédits chez Disney Channel et Max, avant décrocher deux rôles majeurs dans deux sorties animées remarquées et acclamées en 2023. Elle double d’abord Glory Grant dans le sublime Spider-Man: Across the Spider-Verse, mais aussi April O’Neil, personnage emblématique de la franchise Tortues Ninja dans l’adaptation animée réussie du tandem Jeff Rowe et Kyler Spears, intitulé Ninja Turtles : Teenage Years.

Tandem gagnant avec Rachel Sennott

On vous présentait plus tôt cette année l’actrice Rachel Sennott, que les cinéphiles avaient découverte dans Shiva Baby et le reste du monde dans The Idol. Ayo Edebiri et Rachel Sennott s’aventurent dans le show-business en tandem, après s’être liées d’amitié lors d’un open mic. L’une riait fort, l’autre pas, et elles se sont immédiatement trouvées. Ensemble, elles développeront en 2020 la websérie Ayo and Rachel Are Single pour Comedy Central, prétexte pour théoriser entre amies sur les dernières tendances dating absurdes.

Dans la même veine que leur websérie ancrée dans les émois d’une Gen Z à la fois pop, débraillée et décomplexée, les deux amies partagent le haut de l’affiche de Bottoms, le teen movie queer événement de leur amie réalisatrice Emma Seligman, produit par les mêmes équipes que Pitch Perfect ou Crazy Bear – ça donne le ton. Le film est une sorte d’alternative lesbienne à Fight Club et s’il vous en faut plus pour être séduit·e·s, on n’y comprend plus rien.

Pour la suite, Ayo Edebiri devrait reprendre son rôle de Sydney Adamu dans la potentielle saison 3 de The Bear (FX n’a rien confirmé pour l’instant) et apparaîtra dans le film Thunderbolts des studios Marvel le 20 décembre 2024. Elle sera également prochainement à l’affiche de The Sweet East de Sean Price Williams, présenté au Festival de Cannes à la Quinzaine des réalisateurs de cette année.

Vous avez de quoi rattraper tout votre retard sur les rôles et les apparitions d’Ayo Edebiri de ces dernières années et laisser le petit phénomène vous rendre totalement fans à votre tour.