AccueilPop culture

Mais c’est quoi le délire avec les sourcils ultra-fins ?

Publié le

par Coumbis Hope Lowie

Au printemps, tous les médias mode en parlaient : est-ce que les sourcils fins ont vraiment fait leur grand retour ?!

Mais c’est quoi le délire avec les sourcils ultra-fins ?

Montage capture d’écran de l’instagram de @Dojacat et de @bellahadid

On a laissé passer la canicule, et on est obligés de constater que OUI. Les thin eyebrows sont là pour rester. Déjà en 2018, on pensait que ça allait être le cas grâce ou à cause de Rihanna et de cette couv’ Vogue.

Tout y est : lèvres ombrées rouge et noir, cils broussailleux, et, surtout, sourcils très fins tracés au crayon noir. Mais la hype n’a pas tenu et est retombée assez vite dans les oubliettes. Cependant, depuis quelques mois, des filtres TikTok, des célébrités et des modeuses essaient de relancer la tendance.

@sxneadbailey HOLD UP- #TimeWarpScan #thineyebrows original sound - cxridtp

Mais d’où vient-elle ? De la décennie de naissance de la reine Elizabeth II : les années 1920, dites années folles. Avec leurs coupes à la garçonne, leurs chapeaux cloche, leurs stars de cinéma ultra-glamour et leurs sourcils plus fins que ça, il n’y en a presque plus. Hello, Greta Garbo !

On fait un bond dans le temps quand les skinny brows sont ressortis de l’ombre en 1990 avec Kate Moss, Naomi Campbell, et à peu près toutes les top models que les photographes mode s’arrachent à l’époque.

Dix ans plus tard, on les retrace au crayon, à la Christina Aguilera ou Gwen Stefani, pour un look rocky chic. Puis, bam ! En 2010, les gros sourcils broussailleux à la Cara Delevingne nous font ranger nos pinces à épiler.

Maintenant, il faut les ressortir pour se la jouer Bella Hadid, Doja Cat ou Gabbriette.

OK, ça donne le tournis, mais vous êtes dans quel team ?

À voir aussi sur Konbini :