En images : un artiste a utilisé plus de 7 000 pilules d’ecstasy pour une sculpture

En images : un artiste a utilisé plus de 7 000 pilules d’ecstasy pour une sculpture

photo de profil

Par Justina Bakutyte

Publié le

Bienvenue dans l’univers complètement perché de Chemical X.

À voir aussi sur Konbini

L’artiste du jour s’appelle Chemical X. Déjà réputé pour avoir collaboré avec Banksy et Damien Hirst, cet artiste, qui a dessiné le logo de la boîte de nuit Ministry of Sound, avait connu une petite gloire grâce à ses œuvres composées de pilules d’ecstasy, formant des motifs colorés et plutôt fun. Comme on ne se lasse jamais des bonnes choses, cet artiste resté dans l’anonymat fait son grand retour avec une nouvelle œuvre, qu’il a intitulée “The Spirit of Ecstasy”, nous apprend Fact Magazine.

L’œuvre joue à fond la carte de la provocation. Son panneau principal incorpore plus de 7 000 ecstas qui entourent une mannequin hyperréaliste, faite en fibre de verre et en silicone. La mannequin est comme engoncée au milieu de ce cadre, qui semble former un halo.

L’artiste a refusé de dévoiler l’identité de la mannequin, ce qui a conduit à de nombreuses spéculations. Mais un examen minutieux nous montre qu’elle semble arborer des tatouages proches de ceux de Cara Delevingne, comme un lion sur l’index ou le mot “bacon” sur son pied droit. Un communiqué de presse de l’artiste nous donne un autre indice: “La mannequin et actrice britannique est fan du travail de Chemical X et collectionne déjà son travail.”

On estime la valeur de cette œuvre à environ 1,14 million d’euros. Elle sera présentée lors de la prochaine exposition de cet artiste iconoclaste, qui aura lieu à Londres dans un endroit encore tenu secret. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à suivre l’artiste sur sa page Instagram.

À lire -> Aux États-Unis, l’ecstasy bientôt autorisée pour raisons médicales