AccueilTechno

Minecraft : Microsoft va maintenant bannir les joueurs des serveurs privés

Publié le

par Pierre Bazin

Le Minecraft il a changé.

Minecraft : Microsoft va maintenant bannir les joueurs des serveurs privés

Voilà presque treize ans que Minecraft a envahi le monde, devenant au passage le jeu vidéo le plus vendu de tous les temps (presque 240 millions d’exemplaires). En 2014, Microsoft rachetait les studios Mojang et donc le jeu aux cubes. Depuis, les joueurs se sont retrouvés sur des milliers de serveurs en ligne pour construire et combattre ensemble dans leurs mondes personnalisés.

Pour se retrouver, les joueurs ont plusieurs options. Ils peuvent opter pour la solution toute faite en souscrivant à un abonnement “Realms” proposé par l’éditeur. Sinon, ils peuvent choisir la voie plus personnalisée du serveur “privé” hébergé par leurs soins – ou un autre hébergeur tiers indépendant de Microsoft ou Mojang.

Ce type de serveurs permet souvent plus de liberté et de personnalisations aux joueurs qui les créent. Mais, avec l’arrivée de la mise à jour 1.19.1 de Minecraft (version Java, l’originelle), les règles ont changé. Désormais, Microsoft et Mojang se réservent le droit de bannir les joueurs pour non-respect des règles de communauté, y compris dans les serveurs privés.

“Les joueurs bannis ne sont pas autorisés à jouer sur des serveurs, à rejoindre Realms, à héberger ou à rejoindre des jeux multijoueurs ou à utiliser la boutique. Ils ne sont pas non plus autorisés à accéder à ‘Minecraft Earth’. Les joueurs Xbox n’auront plus accès à leurs mondes.”

Autrefois, seuls les modérateurs des serveurs privés pouvaient bannir les joueurs pour non-respect des règles qu’ils avaient eux-mêmes conçues. Désormais, l’éditeur Microsoft se réserve le droit d’agir indépendamment, tout en assurant ne pas intervenir “en dehors des violations manifestes du CLUF de Minecraft et de [ses] conditions d’utilisation”.

Les violations manifestes citées concernent “les discours de haine, l’intimidation, le harcèlement, la sollicitation sexuelle ou la menace d’autrui” ainsi que “la création de contenu négatif et dénigrant”, ou encore la publication d’informations personnelles sur “vous-même ou les autres” – aussi appelée doxxing.

Microsoft rappelle aussi que les “préjudices imminents – automutilation ou suicide, terrorisme ou extrémisme violent, images intimes non consensuelles [et de] drogues ou alcool” ainsi que le “blasphème” (?), la “nudité ou pornographie” et la “violence extrême ou sanglante” font aussi partie des contenus modérés.

Des joueurs en colère

Sur Internet, les joueurs ont souligné les problématiques posées par ces nouvelles règles. Sur Reddit, un post qui a gagné en popularité appelle à ce qu’elles s’appliquent uniquement aux serveurs publics officiels.

“Laissez les serveurs hébergés par les joueurs tranquilles ! Ils ont leur propre modération et sont capables de se débrouiller seuls !”

Libertarianisme, peur d’être confrontés ou simplement amoureux des communautés autonomes, les joueurs débattent beaucoup de cette nouvelle décision. Certains estiment que cela pourrait pousser les “derniers” joueurs “adultes” à quitter Minecraft, insinuant que le jeu se “casualiserait” pour les enfants. D’autres craignent que des gens soient injustement bannis de leurs serveurs privés favoris. D’autres encore restent sur la ligne du “rien à se reprocher, rien à craindre”.


Que pensez-vous de cette nouvelle fonctionnalité ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur Konbini :