AccueilPop culture

Vous ne l’attendiez pas, mais il est là : le record de la photo sous-marine la plus profonde a été battu

Vous ne l’attendiez pas, mais il est là : le record de la photo sous-marine la plus profonde a été battu

Publié le , modifié le

Image :

Via @KimBruneau

Kim Bruneau a posé, sans masque, ni bouteille d’oxygène, à 40 mètres dans les abysses.

Il y a deux ans et demi, la Québécoise Kim Bruneau tentait la plongée en apnée pour la première fois de sa vie, au Mexique, alors qu’elle traversait une période difficile à cause de son infertilité. Depuis, elle est devenue plongeuse professionnelle, maman et amatrice de défis. En entendant qu’un trio avait battu le record du portrait sous-marin réalisé le plus profond dans les abysses, à trente mètres sous le niveau de la mer, la “petite voix” de Kim Bruneau lui a soufflé que cet exploit devait être le sien.

À voir aussi sur Konbini

Aux Bahamas, elle a enfilé son maillot et son équipement pour poser à quarante mètres dans les profondeurs, le tout sans combinaison de plongée. Le protocole a duré en tout et pour tout 37 minutes. Elle a descendu les trente premiers mètres avec “une bouteille de nitrox, un mélange d’air suroxygéné”, explique Radio Canada, avant de terminer les dix derniers mètres “en se branchant au régulateur de secours du plongeur de sécurité”. Sur les images et dans la vidéo de ses coulisses, Kim Bruneau ne porte ni masque, ni bouteille d’oxygène puisqu’elle retenait simplement son souffle le temps des clichés, aidée “par son collègue qui venait lui donner quelques bouffées d’air” entre les prises.

Capture d’écran de la vidéo de Kim Bruneau, sur Instagram.

La séance photo elle-même n’a duré que quelques minutes afin d’éviter les risques de “décompression, mal de décompression et narcose à l’azote”. Cachée sous sa jupe, une ceinture de plomb lui permettait de ne pas remonter à la surface et de poser sur l’épave du Sea Trader, échouée non loin de Nassau, la capitale de l’île. C’est son collègue, le plongeur de sécurité, qui la plaçait correctement pour les photos afin de ne pas la fatiguer inutilement – et parce que, sans masque, elle ne voyait rien autour d’elle. Que Kim Bruneau profite de son record : étant donné la détermination des passionné·e·s d’adrénaline, il est possible qu’elle ne le conserve pas bien longtemps.