Il était temps : Thor 3 est le premier film Marvel avec une héroïne queer

Il était temps : Thor 3 est le premier film Marvel avec une héroïne queer

photo de profil

Par Kimberly B. Johnson

Publié le

À voir aussi sur Konbini

Si c’est un pas dans la bonne direction pour Marvel – qui s’était bien gardé de représenter à l’écran des personnages LGBTQ+ jusqu’à présent – Tessa Thompson indique néanmoins que la sexualité de son personnage n’est pas abordée explicitement dans le film. Marvel se contente donc d’accepter l’idée qu’un de ses héros soit queer, et il faudra sans doute attendre un moment d’ici à ce que cela soit montré à l’écran sans tabou.

Traduction : “OUI ! Val est bi dans les comics et j’ai été fidèle au personnage. Mais sa sexualité n’est pas abordée explicitement dans Thor : Ragnarok.”

C’est aussi ce que certains avaient regretté au sujet de Wonder Woman, l’héroïne de DC étant historiquement connue pour sa bisexualité dans les comics d’origine. L’actrice Gal Gadot a cependant indiqué dans plusieurs interviews que si la sexualité du personnage n’était pas abordée dans le premier film, cela restait une possibilité pour la suite de ses aventures.
Le personnage de Valkyrie est annoncé comme une badass rebelle. Le producteur Brad Winderbaum explique que cette nouvelle Valkyrie se distingue du personnage d’origine, car le film ne la présente pas dans son rôle habituel de bonne soldate, mais plutôt dans celui d’un personnage désabusé, qui traverse un moment difficile. Ce qui n’altère en rien ses capacités, puisqu’elle semble être tout à fait capable de mettre Thor K.-O.
Si la Valkyrie de Tessa Thompson n’est pas l’héroïne principale du film, elle lance quand même une discussion sur le sujet, qui annonce des progrès dans la normalisation des personnages aux identités sexuelles variées.
Thor : Ragnarok est sorti le 25 octobre au cinéma.
Traduit de l’anglais par Sophie Janinet