AccueilPop culture

Et les nommés aux César sont…

Et les nommés aux César sont…

avatar

Par Arthur Cios

Publié le

Un très beau cru.

Au lendemain des nominations aux Oscars et des cinq nominations historiques d’Anatomie d’une chute, c’est au tour de l’Académie des César de dévoiler les nominations pour le cru 2024.

À voir aussi sur Konbini

Sans surprise, le film de Justine Triet repart avec 11 nominations, mais ce n’est pas le film le plus nommé : Le Règne animal de Thomas Cailley en récupère 12 — il bat Anatomie d’une chute sur les aspects plus techniques, logiquement.

Quelques surprises : Raphaël Quenard qui est nommé dans la catégorie Meilleur acteur (pour Yannick) et dans la catégorie Meilleure révélation masculine (pour Chien de la casse), Vermines qui récupère deux nominations, dont une dans la catégorie Meilleur premier film, et quatre actrices nommées (!) dans la catégorie Meilleur second rôle pour le film choral Je verrai toujours vos visages.

Voilà la liste de tous les nommé·e·s :

Meilleur film :

  • Anatomie d’une chute
  • Chien de la casse
  • Je verrai toujours vos visages
  • Le Procès Goldman
  • Le Règne animal

Meilleure réalisation :

  • Justine Triet pour Anatomie d’une chute
  • Catherine Breillat pour L’Été dernier
  • Jeanne Herry pour Je verrai toujours vos visages
  • Cédric Kahn pour Le Procès Goldman
  • Thomas Cailley pour Le Règne Animal

Meilleur actrice :

  • Marion Cotillard dans Little Girl Blue
  • Léa Drucker dans L’Été dernier
  • Virginie Efira dans L’Amour et les forêts
  • Hafsia Herzi dans Le Ravissement
  • Sandra Hüller dans Anatomie d’une chute

Meilleur acteur :

  • Romain Duris dans Le Règne Animal
  • Benjamin Lavernhe dans L’Abbé Pierre — Une vie de combats
  • Melvil Poupaud dans L’Amour et les forêts
  • Raphaël Quenard dans Yannick
  • Arieh Worthalter dans Le Procès Goldman

Meilleur actrice dans un second rôle :

  • Leïla Bekhti dans Je verrai toujours vos visages
  • Galatéa Bellugi dans Chien de la casse
  • Élodie Bouchez dans Je verrai toujours vos visages
  • Adèle Exarchopoulos dans Je verrai toujours vos visages
  • Miou-Miou dans Je verrai toujours vos visages

Meilleur acteur dans un second rôle :

  • Swann Arlaud dans Anatomie d’une chute
  • Anthony Bajon dans Chien de la casse
  • Arthur Harari dans Le Procès Goldman
  • Pio Marmaï dans Yannick
  • Antoine Reinartz dans Anatomie d’une chute

Meilleure révélation féminine :

  • Céleste Brunnquell dans La Fille de son père
  • Kim Higelin dans Le Consentement
  • Suzanne Jouannet dans La Voie royale
  • Rebecca Marder dans De grandes espérances
  • Ella Rumpf dans Le Théorème de Marguerite

Meilleure révélation masculine :

  • Julien Frison dans Le Théorème de Marguerite
  • Paul Kircher dans Le Règne Animal
  • Samuel Kircher dans L’été dernier
  • Mila Machado-Graner dans Anatomie d’une chute
  • Raphaël Quenard dans Chien de la casse

Meilleur scénario original :

  • Anatomie d’une chute (Justine Tiret et Arthur Harari)
  • Chien de la casse (Jean-Baptiste Durand)
  • Je verrai toujours vos visages (Jeanne Herry)
  • Le Procès Goldman (Nathalie Hertzberg et Cédric Kahn)
  • Le Règne animal (Thomas Cailley et Pauline Munier)

Meilleur scénario adapté :

  • L’Amour et les forêts (Valérie Donzelli et Audrey Diwan)
  • Le Consentement (Vanessa Filho)
  • L’Été dernier (Catherine Breillat)

Meilleur premier film :

  • Bernadette de Léa Domenach
  • Chien de la casse de Jean-Baptiste Durand
  • Le Ravissement d’Iris Kaltenbäck
  • Vermines de Sébastien Vaniček
  • Vincent doit mourir de Stéphane Castaing

Meilleur film étranger :

  • L’Enlèvement de Marco Bellocchio
  • Les Feuilles mortes d’Aki Kaurismäki
  • Oppenheimer de Christopher Nolan
  • Perfect Days de Wim Wenders
  • Simple comme Sylvain de Monia Chokri

Meilleur film d’animation :

  • Interdit aux chiens et aux Italiens d’Alain Ughetto
  • Linda veut du poulet ! de Chiara Malta et Sébastien Laudenbach
  • Mars Express de Jérémie Périn

Meilleur film documentaire :

  • Atlantic Bar de Fanny Molins
  • Les Filles d’Olfa de Kaouther Ben Hania
  • Little Girl Blue de Mona Achache
  • Notre corps de Claire Simon
  • Sur l’Adamant de Nicolas Philibert

Meilleure musique :

  • Gabriel Yared pour L’Amour et les forêts
  • Delphine Malausséna pour Chien de la casse
  • Vitalic pour Disco Boy
  • Andrea Laszlo de Simone pour Le Règne Animal
  • Guillaume Roussel pour Les Trois Mousquetaires

Meilleur son :

  • Julien Sicart, Fanny Martin, Jeanne Delplancq et Olivier Goinard pour Anatomie d’une chute
  • Rémi Daru, Guadalupe Cassius, Loïc Prian et Marc Doisne pour Je verrai toujours vos visages
  • Erwan Kerzanet, Sylvain Malbrant et Olivier Guillaume pour Le Procès Goldman
  • Fabrice Osinski, Raphaël Sohier, Matthieu Fichet et Niels Barletta pour Le Règne Animal
  • David Rit, Gwennolé Le Borgne, Olivier Touche, Cyril Holtz et Niels Barletta pour Les Trois Mousquetaires

Meilleure photo :

  • Simon Beaufils pour Anatomie d’une chute
  • Jonathan Ricquebourg pour La Passion de Dodin Bouffant
  • Patrick Ghiringhelli pour Le Procès Goldman
  • David Cailley pour Le Règne Animal
  • Nicolas Bolduc pour Les Trois Mousquetaires

Meilleur montage :

  • Laurent Sénéchal pour Anatomie d’une chute
  • Francis Vesin pour Je verrai toujours vos visages
  • Valérie Loiseleux pour Little Blue Girl
  • Yann Dedet pour Le procès Goldman
  • Lilian Corbeille pour Le Règne Animal

Meilleurs costumes :

  • Jürgen Doering pour Jeanne du Barry
  • Pascaline Chavanne pour Mon Crime
  • Tran Nu Yėn Khê pour La Passion de Dodin Bouffant
  • Ariane Daurat pour Le Règne Animal
  • Thierry Delettre pour Les Trois Mousquetaires

Meilleurs décors :

  • Emmanuelle Duplay pour Anatomie d’une chute
  • Angelo Zamparutti pour Jeanne du Barry
  • Toma Baquéni pour La Passion de Dodin-Bouffant
  • Julie Lemaire pour Le Règne Animal
  • Stéphane Taillasson pour Les Trois Mousquetaires

Meilleurs effets visuels :

  • Thomas Duval pour Acide
  • Lise Fischer et Cédric Fayolle pour La Montagne
  • Cyrille Bonjean, Bruno Sommier et Jean-Louis Autret pour Le Règne Animal
  • Olivier Cauwet pour Les Trois Mousquetaires
  • Léo Ewald pour Vermines

Meilleur film de court-métrage d’animation :

  • Drôles d’oiseaux de Charlie Belin
  • Été 96 de Mathilde Bédouet
  • La forêt de Mademoiselle Tang de Denis Do

Meilleur film de court-métrage documentaire :

  • L’Acteur ou la surprenante vertu de l’incompréhension de Hugo David et Raphaël Quenard
  • L’Effet de mes rides de Claude Delafosse
  • La Mécanique des fluides de Gala Hernández López

Meilleur film de court-métrage de fiction :

  • L’Attente d’Alice Douard
  • Boléro de Nans Laborde-Jourdàa
  • Rapide de Paul Rigoux
  • Les Silencieux de Basile Vuillemin