AccueilPop culture

De Beef à The Bear ou The Curse, les meilleures séries de 2023 selon Konbini

De Beef à The Bear ou The Curse, les meilleures séries de 2023 selon Konbini

Publié le , modifié le

Image :

(© Amazon Prime / Disney + / Paramount +)

Il y a eu de sacrées belles productions en 2023, la preuve par 10 (fois 4).

La fin d’année est toujours synonyme de moment de bilan, de regard vers le rétroviseur pour déterminer ce qu’il s’est fait de mieux les douze derniers mois. Plutôt que de se mettre tous d’accord en interne sur les vingt ou vingt-cinq meilleures séries de 2023, on a préféré faire autre chose : demander à tout un chacun, en tout cas aux journalistes de la rédaction séries et d’autres ayant regardé suffisamment de saisons pour pouvoir fournir un top 10 personnalisé. Histoire d’avoir plus de diversité dans le choix.

À voir aussi sur Konbini

Évidemment que certaines sont citées plusieurs fois (The Bear, The Last of Us, Beef…), mais il est probable que vous voyiez ici des titres cités dans quasiment aucun autre classement de médias ou en ligne.

Adrien Delage

(© Apple TV+ / HBO / Amazon Prime / Netflix / Disney+)

Malgré une année assez calme du côté de la petite lucarne, avec quelques retards causés par les grèves des acteurs et des scénaristes à Hollywood, on a trouvé de quoi s’occuper dans le monde des séries. Ça a commencé avec quelques larmes versées pour les adieux à Ted Lasso, dramédie feel good par excellence, avec sa fin douce-amère qui nous a laissés le cœur en vrac. Heureusement, on a pu se réconforter dans la foulée avec LA meilleure série de 2023 pour moi, Shrinking. Une œuvre tendre et pleine de bons sentiments, magnifiquement incarnée, dans la vibe du coach de foot mais encore plus pertinente pour le bien de notre santé mentale, puisque consacrée à un psychologue (Jason Segel, bouleversant) et son incapacité à respecter les barrières éthiques pour le bien de ses patients (et donc des spectateurs et spectatrices).

On a aussi goûté à des séries encore plus mouvementées et spectaculaires, comme le blockbuster annuel de HBO, The Last of Us. Une première adaptation vidéoludique complètement réussie pour la chaîne câblée et son génial showrunner Craig Mazin (Chernobyl) qui nous offre un épisode 3 inspiré et déchirant. Pedro Pascal continue de s’imposer comme le papa le plus adorable (et sexy) de la pop culture. Évidemment, j’ai aussi pris mon pied avec la saison 2 de The Bear, à en faire une crise cardiaque au vu du bordel ambiant dans le restaurant attachant de Chicago, avec un épisode de Noël tout simplement exceptionnel.

Du côté des petites pépites insoupçonnées, je vous conseille d’abord The Consultant, thriller psychologique terrifiant qu’on croirait sorti de l’imaginaire de M. Night Shyamalan. C’est justement Tony Basgallop, son confrère sur Servant, qui est l’origine de cette fable anticapitaliste s’achevant en conte cauchemardesque. On saluera la partition (habituelle) de Christoph Waltz en patron démoniaque, qui nous rejoue La Damnation de Faust dans un environnement contemporain. Et puis je vous invite à découvrir Blue Eye Samurai, tout simplement la meilleure série animée de l’année, qui nous gâte d’une animation ultra-stylisée et du cliffhanger le plus haletant de 2023.

  1. Shrinking (Apple TV+)
  2. The Last of Us (Amazon Prime)
  3. Blue Eye Samurai (Netflix)
  4. The Bear, saison 2 (Disney+)
  5. Ted Lasso, saison 3 (Apple TV+)
  6. The Consultant (Amazon Prime)
  7. Beef (Netflix)
  8. Swarm (Amazon Prime)
  9. Silo (Apple TV+)
  10. La Chute de la maison Usher (Netflix)

Arthur Cios

(© Paramount+ / Amazon Prime / HBO / Canal+)

Difficile d’attaquer une année de séries quand on a un retard aussi conséquent que le mien. N’ayant jamais démarré Succession, The Bear, Ted Lasso et pléthore d’autres productions sérielles, j’ai dû faire un choix : tout rattraper pour être à jour ou me concentrer sur de nouvelles séries. Car faire les deux serait d’une chronophagie peu compatible avec mon métier de critique cinéma qui me pousse à regarder beaucoup (trop ?) de films. J’ai donc décidé de me concentrer sur des nouveautés. Et Dieu, quelle bonne idée.

Il y a eu les évidences, celles dont on ne pouvait passer à côté. Évidemment que The Last of Us a été une claque. Évidemment que la première série de Xavier Dolan allait me plaire. Évidemment que le retour de Nathan Fielder allait être un sommet de cringe – même si je ne m’attendais pas à être autant impressionné par Emma Stone, remarquable de bout en bout. Évidemment que la relecture du meurtre d’Aldo Moro par Bellocchio, vingt ans après Buongiorno, notte, allait être une claque. Évidemment que la nouvelle production, après l’annulation injuste de The OA, signée Brit Marling et Zal Batmanglij allait me parler. Et évidemment que l’œuvre de Donald Glover sur une fan hardcore prête à tuer pour sa star préférée allait me retourner le cerveau.

Mais la beauté de tenter des projets dont on ne connaît rien ou presque est de se prendre dans la tronche des choses folles et trop peu citées. Comme avec cette caméra cachée incroyable où un jeune homme croit faire partie d’un juré populaire alors qu’il ne s’agit que d’un immense prank, ou cette série documentaire sur l’arnaque au téléphone produite par les frères Safdie, portée entre autres par un véritable personnage de cinéma. Je ne pensais en revanche pas être autant ému par des dinosaures en 3D dans une série documentaire ou par une série d’animation américaine issue d’un studio français (!) sur une samouraï japonaise.

Bref, les nouvelles saisons de séries adorées de tous, c’est super, mais regarder en dehors des blockbusters peut parfois être franchement salvateur.

  1. The Curse (Paramount+)
  2. Fonction : juré (Amazon Prime)
  3. The Last of Us (Amazon Prime)
  4. La Nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé (Canal+)
  5. Esterno notte (Arte)
  6. Telemarketers (HBO/Pass Warner)
  7. Swarm (Amazon Prime)
  8. Blue Eye Samurai (Netflix)
  9. Un meurtre au bout du monde (Disney+)
  10. Planète préhistorique (Apple TV+) 

Delphine Rivet

© Netflix / BBC / HBO / France Télévisions

D’un média à l’autre, d’un·e journaliste critique à l’autre, les tops de fin d’année divergent. Rien d’étonnant quand on sait la diversité et surtout la quantité astronomique de séries qui sont produites ces derniers temps. En 2022, rien que sur le territoire américain, chaînes de télé et plateformes ont diffusé pas moins de 599 séries. Impossible de tout voir, donc, et chacun et chacune se doit de faire des choix parfois drastiques. Sur le podium, en revanche, tout le monde semble plus ou moins d’accord, et il sera fréquent d’y retrouver The Bear ou encore Succession qui, en plus d’être excellentes, ont aussi une chouette cote de popularité.

Autre succès public : The Last of Us, dont l’univers vidéoludique m’était inconnu mais qui m’a captivée et bouleversée dans ce qu’elle raconte de la solitude et de la perte de l’innocence. J’ai aussi voulu inclure Beef, une minisérie parfaitement maîtrisée de bout en bout. Pour le reste du classement, je ne pouvais pas ignorer Fonction : juré, véritable curiosité, qui m’a scotchée par l’intelligence de son dispositif et la personnalité ultra-attachante de son héros malgré lui. Et puis 2023 signait aussi le retour, avec trois épisodes spéciaux magistralement menés, de Doctor Who, de Russell T Davies à l’écriture et du meilleur duo de son histoire : le dixième Docteur du nom (David Tennant) et Donna Noble (Catherine Tate). Un régal.

Vient ensuite la toujours aussi drôle et “camp” à souhait What We Do in the Shadows, la coloc de vampires la plus déjantée du petit écran (dont j’ai déjà vu chaque saison au moins quatre fois). Parlement – la seule série française de ce classement mais uniquement par manque de place, car la production hexagonale se portait encore très bien en 2023 – aura toujours une place particulière dans mon cœur de sériephile. Son doux cynisme et son humour acerbe perdurent en saison 3. Et enfin, je termine ce classement avec Shrinking, qui m’a fait l’effet d’un gros câlin, avec un Harrison Ford comme vous ne l’avez jamais vu, et l’originale et philosophique comédie The Big Door Prize, que j’ai engloutie en deux jours.

  1. The Bear, saison 2 (Disney+)
  2. The Last of Us (Prime Video)
  3. Beef (Netflix)
  4. Succession, saison 4 (Prime Video)
  5. Fonction : juré (Prime Video)
  6. Doctor Who, épisodes spéciaux (Disney+)
  7. What We Do in the Shadows, saison 5 (MyCanal)
  8. Parlement, saison 3 (France.tv)
  9. Shrinking (Apple TV+)
  10. The Big Door Prize (Apple TV+)

Flavio Sillitti

(© Netflix / Amazon Prime / HBO / Disney+)

Cette année, dans mon petit appartement parisien, j’ai eu le plaisir de faire de la place à la joyeuse bande d’Abbott Elementary, qui continue de confirmer son précieux titre de “série doudou”, à la fratrie Roy de Succession, qui m’a une nouvelle fois tenu en haleine pour une saison finale impeccable et pleine d’émotions, à Carmy et sa brigade de The Bear, qui m’ont bien fait transpirer des yeux et des aisselles au rythme de leurs services impétueux, et puis au duo aussi tordu qu’attachant d’Un meurtre au bout du monde, qui m’a fait renouer avec la magie sombre et poétique du tandem Brit Marling/Zal Batmanglij.

Dans mon classement des séries de l’année, je réserve également une place particulière pour deux séries qui ont su parler à mon cœur adolescent, à savoir la seconde saison de Heartstopper, qui m’a rappelé qu’un imaginaire gay heureux et léger peut exister, et Everything Now, qui m’a confronté à la thématique complexe des troubles alimentaires avec tout le punch et le caractère typiquement British que j’ai adorés dans Skins, à l’époque.

Au niveau des surprises, j’ai été happé par le côté hybride et un peu loufoque de The Curse et Fonction : juré qui, chacune à leur manière, ont réussi à manipuler cette fascinante matière qu’est le cringe pour en faire le cœur de leur production, tout en questionnant notre société, ses vices et ses petits miracles.

Finalement, je me devais d’honorer mes deux séries coups de cœur absolus de l’année, qui partagent toutes les deux un goût douteux pour le sang et l’excès. La première s’appelle Swarm, est signée du maître Donald Glover et s’inspire des plus folles histoires autour de ma reine Queen B pour constituer un scénario déjanté qui questionne la fan culture avec mordant et beaucoup d’audace. La seconde, Beef, qui gagne la première place de ma liste, m’a finalement gagné par la simplicité de son scénario mais aussi et surtout par l’alchimie entre Steven Yeun et Ali Wong, qui portent cette histoire absurde de vengeance avec une émotion et un humour qui me gagnent à chaque visionnage.

  1. Beef (Netflix)
  2. Swarm (Amazon Prime)
  3. Succession, saison 4 (HBO/Pass Warner)
  4. The Bear, saison 2 (Disney+)
  5. Abbott Elementary, saison 2 (Disney+)
  6. The Curse (Paramount+)
  7. Fonction : juré (Amazon Prime)
  8. Un meurtre au bout du monde (Disney+)
  9. Everything Now (Netflix)
  10. Heartstopper (Netflix)