AccueilPop culture

C’est fini : Adidas, Gap et toute l’industrie tournent définitivement le dos à Kanye West

Publié le , modifié le

Par Timothée Van Poecke

Adidas, Gap, Balenciaga, Twitter, Instagram… Nombreux sont ceux qui abandonnent Ye après ses propos antisémites.

C’est fini : Adidas, Gap et toute l’industrie tournent définitivement le dos à Kanye West

La chute libre pour Ye. À cause de ses propos jugés antisémites, Kanye West est abandonné par une bonne partie des entreprises et des associés avec lesquels il était lié. La plupart de ces désaveux interviennent après qu’un groupe antisémite a accroché des bannières en faveur des propos de l’artiste et de son antisémitisme. Voici la liste de toutes les entités qui tournent le dos à Ye :

Adidas

Malgré leur entente de longue date et l’impact colossal qu’a une telle décision pour la marque, Adidas a décidé de mettre fin à sa collaboration avec Kanye West. Commencée en 2014 avec le développement de la marque Yeezy, cette fin d’activité va coûter jusqu’à 250 millions d’euros sur le résultat net de l’entreprise en 2022.

“Les récents commentaires et actions de Ye ont été inacceptables, haineux et dangereux, et ils violent les valeurs de diversité et d’inclusion, de respect mutuel et d’équité de l’entreprise”, raconte la marque dans un communiqué, avant d’ajouter : “Adidas est le seul propriétaire de tous les droits de conception sur les produits existants ainsi que sur les anciennes et nouvelles colorations dans le cadre du partenariat.” Selon Forbes, une telle décision retire le statut de milliardaire de Kanye West. Sans son deal avec Adidas, il ne vaudrait “plus que” 400 millions de dollars.

À voir aussi sur Konbini

Chargement du twitt...

Gap

Gap a fermé YeezyGap.com, le site qui vendait la collection capsule du rappeur avec la marque. Leur partenariat avait pris fin en septembre mais le site Web est resté actif jusqu’à sa désactivation le 25 octobre, quelques heures après qu’Adidas a coupé ses liens avec Kanye West.

“En septembre, Gap a annoncé la fin de son partenariat avec Yeezy Gap”, a déclaré l’entreprise, avant d’ajouter : “Les récentes remarques et le comportement de notre ancien partenaire soulignent d’autant plus pourquoi.”

Le label Def Jam Recordings

Def Jam et Kanye West ont collaboré tout au long de la carrière de l’artiste. Leur partenariat s’est terminé fin 2021, mais le label GOOD Music créé par Ye était toujours affilié à Def Jam Recordings. Désormais, ce lien n’existe plus : “Il n’y a pas de place pour l’antisémitisme dans notre société. Nous sommes profondément engagés dans la lutte contre l’antisémitisme et toute autre forme de préjugés”, explique Universal Music Group, la société mère du label.

Chargement du twitt...

Balenciaga

Balenciaga coupe les ponts avec Kanye West. Ye a fini par se brouiller avec la maison dirigée par le styliste Demna Gvasalia, avec qui il a régulièrement collaboré dans sa carrière. Kering, la maison mère de la marque, a confirmé que tout lien entre la société et Kanye West était rompu : “Balenciaga n’a plus aucune relation ni aucun plan pour de futurs projets liés à cet artiste.”

Vogue

Le magazine et sa rédactrice en chef, Anna Wintour, tournent le dos à Kanye West. Au début du mois, Ye a intimidé la journaliste et styliste Gabriella Karefa-Johnson pendant la semaine de la mode à Paris et s’est publiquement moqué d’elle après qu’elle a critiqué les T-shirts “White Lives Matter” portés lors de la présentation Yeezy.

“Vogue se tient aux côtés de Gabriella Karefa-Johnson, notre rédactrice en chef de la mode mondiale et contributrice de longue date”, peut-on lire dans une déclaration publiée le 4 octobre sur les réseaux sociaux. “Elle a été personnellement ciblée et intimidée. C’est inacceptable. Maintenant plus que jamais, des voix comme la sienne sont nécessaires, et lors d’une réunion privée avec Ye aujourd’hui, elle a une fois de plus dit sa vérité de la manière qui lui semblait la meilleure.”

Chargement du twitt...

Son avocate

Ye a pensé à prendre Camille Vasquez, l’avocate qui a fait parler d’elle lors du procès Depp-Heard, mais elle a finalement refusé de le prendre comme client, selon le média TMZ. Après les déclarations de Kanye West, Camille Vasquez a informé son cabinet, Brown Rudnick, qu’elle ne travaillerait plus avec l’artiste.

United Talent Agency (UTA)

Le cofondateur et PDG de United Talent Agency, Jeremy Zimmer, a rejoint la liste croissante des cadres de Hollywood qui appellent au boycott de Kanye West. Dans un mémo adressé dimanche soir au personnel d’UTA et intitulé “La montée de l’antisémitisme et de la haine”, Jeremy Zimmer a souligné la nécessité de s’opposer aux “discours de haine, au sectarisme ou à l’antisémitisme”. Cette décision intervient juste après que les commentaires de Ye ont provoqué une manifestation publique d’antisémitisme sur une autoroute aux États-Unis, avec des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : “Kanye a raison à propos des Juifs.”

Chargement du twitt...

Media Rights Capital (MRC)

La société de production venait tout juste de terminer un documentaire sur Kanye West. Le film ne verra finalement jamais le jour. Modi Wiczyk, Asif Satchu et Scott Tenley, les directeurs du studio MRC, ont publié une lettre ouverte condamnant les propos de l’artiste et appelant d’autres organisations à agir.

“Après avoir discuté avec nos réalisateurs et nos partenaires de distribution, nous avons pris la décision de ne pas partager le documentaire sur Kanye West que nous venons de terminer”, racontent-ils, avant d’ajouter : “Nous ne pouvons soutenir aucun contenu qui donne plus de force à sa plateforme.”

Creative Artists Agency (CAA)

L’agence qui représentait Kanye West pour les tournées fait aussi partie de cette longue liste. Il a signé avec CAA en 2016 mais n’a pas fait de tournée depuis qu’il collabore avec l’agence.

Chargement du twitt...

Diffuseurs et fans

Les ventes de streaming et le passage à la radio de Kanye West ne cessent de chuter depuis le début de la polémique. Selon les dernières données de Luminate, les ventes d’albums de Ye ont baissé de 23 % et son temps de diffusion à la radio a chuté de 13 % aux États-Unis. Sur certaines stations, l’artiste a été totalement retiré de la rotation.

Jaylen Brown et Aaron Donald

Le basketteur Jaylen Brown et le joueur de football américain Aaron Donald ont résilié leurs contrats avec l’agence de marketing sportif de Kanye West, Donda Sports. Lancée en mai, l’agence avait fait fort en embauchant très tôt deux très bons joueurs.

“Notre famille a pris la décision de se séparer de Donda Sports”, ont déclaré Aaron Donald et sa femme dans un communiqué, avant d’ajouter : “Les récents commentaires et manifestations de haine et d’antisémitisme sont l’exact opposé de la façon dont nous choisissons de vivre nos vies et d’élever nos enfants.”

Le 24 octobre, Jaylen Brown déclarait qu’il prévoyait de rester avec Donda Sports, mais il est revenu sur sa décision un jour plus tard : “J’ai toujours et je continuerai toujours à m’opposer fermement à l’antisémitisme, aux discours de haine, aux fausses représentations et à la rhétorique oppressive de toute sorte”, a déclaré l’athlète dans un communiqué.

Chargement du twitt...

Twitter et Instagram

Ye a été banni de Twitter et Instagram, les deux réseaux sociaux les plus utilisés par l’artiste. Une telle décision a fait naître l’envie à Kanye West de racheter le réseau social Parler, particulièrement prisé des conservateurs aux États-Unis et des proches de Donald Trump.

“Dans un monde où les opinions conservatrices sont jugées controversées, nous devons nous assurer que nous avons le droit de nous exprimer librement”, a déclaré l’artiste dans un communiqué publié par Parler.

Le musée Madame Tussauds

Mercredi 26 octobre, le musée Grévin des Britanniques, célèbre pour sa collection de statues de cire à l’effigie de grandes personnalités, a annoncé qu’il allait retirer la statue de Kanye West de son exposition pour la ranger dans sa réserve.

“La statue de Kanye West a été retirée de l’étage des attractions. Chaque personnalité mérite sa place au musée Madame Tussauds de Londres et nous écoutons nos clients et le public pour savoir qui ils souhaitent voir ou non dans notre musée”, a déclaré un porte-parole du musée à la BBC.

The RealReal

The RealReal, c’est un marché en ligne et physique pour les envois de luxe. L’entreprise a annoncé mardi qu’ils ne ne stockeront plus de produits Yeezy à l’avenir.

“Le comportement récent de Kanye West lors de la semaine de la mode à Paris et les commentaires qu’il a faits concernant la communauté juive ne sont pas seulement offensants, mais nuisibles et vont à l’encontre de tout ce en quoi nous croyons”, a déclaré The RealReal dans un communiqué transmis à Insider.

TJ Maxx

La chaîne américaine de grands magasins a déclaré qu’elle avait demandé aux responsables des achats de ne pas acheter de pièces liées à Ye à l’avenir.

“Chez TJX, nous ne tolérons pas la discrimination, le harcèlement ou la haine de quelque nature que ce soit. Nous avons demandé à nos équipes d’achat de ne pas acheter cette marchandise dans aucun de nos magasins dans le monde”, a déclaré un représentant de la société dans une déclaration partagée avec CNN Business.

Peloton

Peloton est une société américaine d’équipements d’exercice. Les principaux produits vendus par l’entreprise sont des vélos stationnaires et des tapis roulants connectés à Internet qui permettent aux abonnés de participer à distance à des cours collectifs.

“Nous prenons cette question très au sérieux et nous pouvons confirmer que Peloton a interrompu indéfiniment l’utilisation de la musique de Kanye West sur notre plateforme. Cela signifie que nos instructeurs n’utilisent plus sa musique dans les cours collectifs”, a déclaré l’entreprise dans un communiqué.

Skechers

Après sa récente déconvenue avec Adidas, Ye a décidé de toquer à la porte de la marque de chaussures, Skechers. Un représentant de l’entreprise, qui appartient à une famille juive, a déclaré à TMZ que Kanye West est entré dans son siège “à l’improviste et sans invitation”, et a été raccompagné après “une brève conversation”.

“Skechers n’envisage pas et n’a pas l’intention de travailler avec West”, poursuit le communiqué. “Nous condamnons ses récentes remarques qui divisent et ne tolérons pas l’antisémitisme ou toute autre forme de discours de haine”.

Foot Locker

L’entreprise américaine de distribution spécialisée dans le sport a clairement indiqué que la récente conduite de Kanye West était à blâmer pour le retrait de ses produits “Yeezy Gap” des rayons. S’adressant à CNN, un représentant a déclaré : “Les récentes remarques et le comportement de notre ancien partenaire soulignent encore plus pourquoi nous prenons des mesures immédiates pour retirer les produits Yeezy Gap de nos magasins”.