AccueilPop culture

Adidas coupe les liens avec Kanye West suite à ses propos antisémites

Publié le

par Konbini avec AFP

Fini l’époque des Yeezy.

Adidas coupe les liens avec Kanye West suite à ses propos antisémites

© Rich Fury/VF20/Getty Images for Vanity Fair

Le divorce est prononcé : la marque de vêtements Adidas a décidé d’arrêter sa juteuse collaboration avec Kanye West après des remarques à caractère antisémite du rappeur américain, de plus en plus mis à l’écart par ses partenaires commerciaux.

Chargement du twitt...

“Adidas ne tolère pas l’antisémitisme ou toute autre forme de discours haineux”, a justifié le groupe allemand dans un communiqué annonçant la “fin immédiate” du partenariat avec Ye, le nom sous lequel est désormais connu Kanye West. L’équipementier sportif va également “mettre fin à la fabrication des produits” de la marque Yeezy du rappeur.

Liens entre Adidas et Kanye West

À voir aussi sur Konbini

Aux côtés de Beyoncé, Stella McCartney et Pharrell Williams, Kanye West comptait parmi les célébrités avec lesquelles Adidas a noué un partenariat pour séduire la clientèle dans le segment lifestyle.

La collaboration entre Adidas et la star américaine a longtemps été l’une des plus fructueuses du monde de la mode. Développée depuis 2014, la collection de baskets Yeezy a connu un succès phénoménal qui a contribué à rendre Kanye West milliardaire. Les ventes ont dépassé le milliard de dollars en 2019, selon le magazine Forbes.

Les relations entre les deux partenaires s’étaient notablement dégradées ces derniers mois en lien avec les diverses frasques de la star. Ye a été suspendu de Twitter après avoir posté qu’il allait s’attaquer aux juifs dans une publication depuis supprimée par le réseau social car enfreignant ses règles. Il a aussi été suspendu d’Instagram. Adidas avait déjà indiqué début octobre vouloir réévaluer sa relation avec Kanye West.

Le rappeur était apparu quelques jours plus tôt portant un T-shirt barré du slogan “White Lives Matter” lors d’un défilé de mode à Paris. Ce slogan, utilisé par l’extrême droite américaine, détourne le nom du mouvement “Black Lives Matter”, qui milite contre le racisme envers les Afro-Américains.

Chargement du twitt...

“Danger pour les juifs”

“En tant qu’entreprise allemande, j’attends d’Adidas une attitude claire sur l’antisémitisme”, avait demandé Josef Schuster, président du Conseil central des juifs d’Allemagne. Les fondateurs d’Adidas étaient membres du parti nazi.

“Votre silence est un danger pour les juifs”, a tweeté Jonathan Greenblatt, directeur général de l’Anti-Defamation League, une ONG luttant contre l’antisémitisme. Lundi, l’agence CAA représentant Kanye West, l’une des plus importantes de Hollywood, a indiqué mettre fin à leur collaboration.

La société de production MRC a de son côté annulé un documentaire pourtant déjà terminé sur le rappeur.
“Nous ne pouvons soutenir aucun contenu qui élargisse son audience”, a déclaré l’entreprise, citée par le Los Angeles Times.

La fin de nombreux partenariats

La semaine dernière, la maison de mode Balenciaga a rompu avec l’artiste. D’autres personnalités du showbusiness, dont Ari Emanuel, président d’Endeavor, une autre agence californienne, ont appelé toutes les entreprises collaborant avec le rappeur à faire de même.

“Il ne devrait y avoir aucune tolérance, où que ce soit, pour l’antisémitisme de Kanye West”, a écrit Ari Emanuel dans le Financial Times.

Sur Twitter, son ex-femme Kim Kardashian a écrit : “Les discours haineux ne sont jamais acceptables ou excusables. Je suis du côté de la communauté juive. La violence terrible et les discours de haine à leur égard doivent immédiatement cesser.”

Chargement du twitt...

Kanye West, qui dit souffrir de troubles bipolaires, avait déjà été interdit de publication sur Instagram pendant vingt-quatre heures en mars, sur fond de divorce acrimonieux avec la star américaine Kim Kardashian.

Conséquence pour Adidas

La fin annoncée de la collection Yeezy aura “un impact négatif allant jusqu’à 250 millions d’euros sur le résultat net de la société en 2022”, a prévenu le groupe. Adidas a rappelé être “l’unique propriétaire de tous les droits de conception des produits existants […] dans le cadre du partenariat”, anticipant une possible bataille juridique à venir.