AccueilPop culture

Bon, c’est quoi tout ce bordel avec le film Marvel Blade ?

Publié le

par Adrien Delage

Le retour sur nos écrans du célèbre vampire se complique de semaine en semaine, avec une production qui tourne à la catastrophe et qui a pas mal d’impact.

Bon, c’est quoi tout ce bordel avec le film Marvel Blade ?

Mahershala Ali dans True Detective. (© HBO)

En juillet 2019, en plein Comic-Con de San Diego et alors que Kevin Feige présentait les gros enjeux des phases IV et V de son Marvel Cinematic Universe, les fans se réjouissaient de l’apparition de Mahershala Ali sur scène. L’acteur américain confirmait alors son casting en tant qu’Eric Brooks alias Blade, vampire emblématique des comics Marvel autrefois incarné par Wesley Snipes au cinéma, pour un reboot en bonne et due forme.

Mais depuis cette annonce séduisante sur le papier, le projet bat dangereusement de l’aile alors que Marvel Studios et Disney viennent de le repousser d’un an supplémentaire. On vous propose aujourd’hui de revenir sur ce micmac inhabituel pour une production Marvel, avec un développement de plus en plus inquiétant, voire chaotique, pour le retour de Blade sur grand écran.

Retour sur une production pas évidente, et son implication dans le MCU.

Mahershala Ali sort les crocs

À voir aussi sur Konbini

En octobre 2020, dans un épisode du podcast The Tight Rope, Mahershala Ali expliquait que le reboot de la franchise avait créé des dissensions au sein des studios à cause de son format. Certains y voyaient l’occasion de faire une série (pour profiter de la hype du lancement de Disney+ à l’époque), alors que pour d’autres, le vampire devait impérativement repasser par la case cinéma. Kevin Feige a finalement tranché pour le grand écran, mais l’écriture du script prenait déjà un certain retard.

Puis, entre fin 2020 et 2022, Marvel a fait plusieurs annonces de casting, dont les acteurs Delroy Lindo et Aaron Pierre, dans des rôles inconnus. Au passage, on apprenait en février 2021 puis en juillet de la même année que Stacy Osei-Kuffour (Watchmen) et Bassam Tariq (Mogul Mowgli) avaient été recrutés pour assurer respectivement l’écriture du scénario et la réalisation du film. Jusqu’ici, tout allait bien.

En janvier 2022, plusieurs sites américains spécialisés dans les rumeurs mais relativement fiables annoncent le début du tournage du film entre août et décembre de la même année. Par la suite, la date est confirmée par le site de recensement Production Weekly, avec un tournage prévu à Atlanta et à la Nouvelle-Orléans sous le titre de travail “Perfect Imprints” (une pratique courante des studios pour brouiller les pistes et éviter l’affluence des paparazzis autour du plateau).

Puis apparaissent les premiers problèmes et imprécisions de la part de Marvel. À l’été 2022, le tournage est d’abord repoussé à l’automne 2022 puis à janvier 2023. Entre-temps, lors du Comic-Con de San Diego qui s’est déroulé cette année, Kevin Feige tente de rassurer les fans en dévoilant la date de sortie du film, alors fixée au 3 novembre 2023.

On pourrait penser que c’est un bon signe. Que nenni.

Retard et décalage à foison

Mais la situation a véritablement empiré ces dernières semaines. D’abord, plusieurs médias américains rapportent la frustration de Mahershala Ali par rapport à la production en dents de scie du film, même si l’intéressé ne l’a jamais confirmé (ou infirmé) officiellement dans une interview. Plusieurs insiders du milieu font aussi état d’un script jugé pauvre, voire médiocre, composé de 90 pages et seulement deux scènes d’action, et qui serait en partie à l’origine de la colère de Mahershala Ali.

La production sinueuse de Blade semble se confirmer un peu plus tard lorsque le Hollywood Reporter annonce le départ du réalisateur Bassam Tariq, officiellement pour des conflits de calendrier, officieusement parce que le script prend du retard, malgré l’appel en renfort du scénariste Beau DeMayo (déjà à l’œuvre sur la série Moon Knight) cet automne.

Finalement, ce mardi 11 octobre, Marvel révèle dans un communiqué que la production de Blade entre dans un hiatus temporaire. Selon les informations complémentaires (mais incertaines) de The Direct, le tournage devrait véritablement commencer en mai 2023, si bien que la sortie du film est reportée au 6 septembre 2024, soit près d’un an après sa diffusion originale. En attendant, le supposé trente-sixième long-métrage du MCU n’a plus de réalisateur attitré et Mahershala Ali semble aussi à deux doigts d’abandonner le navire si la situation ne s’arrange pas rapidement.

Au passage, sachez que Blade a pris la place de Deadpool 3 dans le calendrier des sorties Marvel et que le studio a dû repousser trois films en conséquence : Deadpool 3 (8 novembre 2024) donc, mais aussi Les Quatre Fantastiques (14 février 2025) et Avengers: Secret Wars (1er mai 2026).

Le vampire de Marvel est littéralement en train d’aspirer le sang de ses créateurs, et c’est inquiétant pour l’avenir du MCU, alors que les rumeurs autour du départ de Kevin Feige grondent au loin.