AccueilLifestyle

On a trouvé les meilleurs plans (et restos) pour s’essayer au “Dry January”

NoLo > YOLO

On a trouvé les meilleurs plans (et restos) pour s’essayer au “Dry January”

Image :

© Unsplash

avatar

Par Robin Panfili

Publié le

Voici quelques adresses pour vous familiariser avec la révolution des accords mets et liquides sans alcool.

Voilà plusieurs années que la tendance – qui n’en est plus vraiment une – du sans alcool au bar et au restaurant semble entrer dans les mœurs et les habitudes des Français. À l’occasion du mois de janvier sans alcool, ou “Dry January”, Konbini a listé et compilé pour vous quelques bons plans pour profiter de ces accords mets et liquides et nouvelles créations audacieuses. Pour enfin franchir le pas vers une consommation sobre ou, tout au moins, plus raisonnée.

À voir aussi sur Konbini

Chocho

Dans ce restaurant que l’on aime énormément chez Konbini, le chef Thomas Chisholm et Rodolphe Despagne ont imaginé un accord complet sans alcool composé d’infusion à froid, de kombucha, de thé, de citronnade ou encore de lait ribot infusé. Au programme, des créations toujours ludiques et surprenantes, à l’image de l’ADN du restaurant et du chef – l’un des plus créatifs et malins de la capitale à l’heure actuelle – : citronnade à l’hibiscus ; kombucha au poivron ou à l’argousier ; jus de betterave ou lait ribot.

Les Sobrepas

À Paris, le restaurant Ventrus, délicieux ovni perdu dans le parc de la Villette, a décidé de faire les choses en grand pour 2024. En filant les clés à Benoît d’Onofrio, ou “le Sobrelier”, vous allez pouvoir compter sur une série de dîners détonnants proposant des accords mets et liquides inédits… et sans alcool. Parmi les invités : Justine Pruvot (9 janvier), Julie Della Faille (16 janvier), Margaux Baju (23 janvier) et Céline Pham (30 janvier).

Nectar

Chez Nectar, la cheffe barmaid Alix Duchaud a pensé, en étroite collaboration avec le chef Aurélien Lasjuilliarias, un accord mets-boissons sans alcool “inspiré par les quatre coins du monde”. Infusion au thé noir, gingembre, citronnelle, combawa et coco ; jus de tomate et Worcestershire sauce, citron, poivre noir, Tabasco et sel de céleri ; thé rooibos d’Afrique du Sud ou amazake pour le dessert : des propositions aux mille saveurs pour une expérience des plus dépaysantes !

Nhome

Tout au long du mois de janvier, le chef Matan Zaken proposera son menu dégustation – qui vaut vraiment le détour – en accord avec les thés frais de la maison Grands Jardins. À la façon d’accords mets et vins, leurs menus de saison seront sublimés par une découverte de quatre à cinq thés frais, “spécialement sélectionnés pour accompagner les émotions gustatives de chaque création culinaire” et servis dans des verres à vin, comme un accord mets et mets classique. Des accords également à retrouver dans le restaurant étoilé de Mallory Gabsi.

Anne-Sophie Pic

Dans le restaurant triplement étoilé d’Anne-Sophie Pic – et même tous ses autres établissements –, vous allez pouvoir vous frotter aux désormais célèbres boissons créatives, pensées par Paz Levinson, cheffe sommelière dès 2020. Macérations, fermentations et expérimentations au programme pour l’un des accords mets et boissons les plus révolutionnaires qu’il soit.

Un “dry baba”

À̀ l’occasion du mois de janvier sans alcool, le chef pâtissier Nicolas Paciello s’associe à̀ l’entreprise Niets, l’un des acteurs majeurs dans le sans alcool, pour inaugurer un étonnant et alléchant “dry baba”, un baba au rhum réalisé avec le rhum Havaniets 0,0 %, sublimé par une chantilly à la vanille.

Bars à (mo)ocktails

Certains n’ont pas attendu le “Dry January” pour proposer à leur carte et menu des créations sans alcool qui valent le détour. Pour ne citer qu’eux, dans la capitale, on vous recommande chaudement Le Mary Céleste, Combat, Candelaria, Fréquence, The Cambridge Public House, Classique, Bar Nouveau, Danico, ou encore l’incontournable Little Red Door.