AccueilLifestyle

On a testé l’apéro sans alcool qui donne vraiment envie de trinquer

On a testé l’apéro sans alcool qui donne vraiment envie de trinquer

Publié le

Image :

© Alecio Ferrari

En plus d’être trop belles, les petites bouteilles de iessi offrent la gorgée parfaite.

On finit toujours par retomber sur l’eau pétillante. C’est le bilan d’un peu plus de deux années de sobriété. Mais, pour autant, la quête d’une autre boisson, qui offrirait la complexité d’un verre alcoolisé, ne s’arrête pas. Alors, quand on nous a proposé de tester iessi, un apéritif sans alcool pensé à Paris et produit à Trieste, en Italie, avec une identité graphique qui n’a rien à envier aux leaders cool outre-Atlantique que sont Ghia ou St. Agrestis, j’ai préparé la dose de glaçons avec une excitation certaine : et si, ce coup-ci, je retrouvais une gorgée, la gorgée, celle qui permet de siroter sans soif ?

À voir aussi sur Konbini

Belle amertume

La promesse d’une amertume, iessi la fait dès la liste d’ingrédients : jus de cerise, écorce d’orange, extrait de quinine… Et ça se confirme à la dégustation. En petite bouteille, déjà pré-mélangé et pétillant, on retrouve tout de suite les notes d’un spritz arrondi mais qui, pour du sans alcool, est vraiment réussi. On préférera quand même la grande bouteille d’apéritif, à servir en base en l’allongeant d’eau pétillante, pour perdre encore un peu en sucre et gagner en envie de siroter, longuement, comme un “vrai” cocktail.

Les bouteilles sont disponibles sur le site de iessi, 26 euros la grande, 22 euros le lot de 6 petites.

Article rédigé dans le cadre d’une mise à disposition de produits.