AccueilLifestyle

On a 6 conseils pour ne pas réveiller votre moitié quand vous matez la NBA la nuit

Most Valuable Spectateur

On a 6 conseils pour ne pas réveiller votre moitié quand vous matez la NBA la nuit

Image :

© Melissa Tamez/Icon Sportswire via Getty Images

avatar

Par François Faribeault

Publié le , modifié le

Petit dunk au calme pendant que ça rompiche à côté.

Le basket américain est sans aucun doute le sport US que les Français suivent le plus. Le football américain, c’est une fois par an, le baseball c’est trop long, le hockey sur glace on ne distingue jamais le palais et le soccer on a déjà la Ligue 1 pour s’ennuyer. Mais pour mater la NBA, il faut devenir un animal nocturne puisque les matches se déroulent ente 1 heure et 5 heures du matin, ce qui n’est pas idéal quand vous vivez en couple (on sait grâce à une étude de Hotels.com qu’un tiers des spectateurs réveillent leur conjoint la nuit lors d’un match). Alors, voici quelques conseils pour faire un minimum de bruit tout en regardant les Pistons prendre 40 points dans le dernier quart-temps.

À voir aussi sur Konbini

Se réfugier sous votre couette et couper le son

Celle-là, je l’aime bien, c’est la douillette. Perso, j’adore me caler à côté de ma copine, bien au chaud sous la couette, téléphone dans la main et écouteurs dans les oreilles. Bon après, trois heures d’écran dans les yeux, c’est nuit blanche assurée mais le jeu en vaut la chandelle.

Inconvénient : la lumière peut gêner votre moitié et après elle vous fait une clé de bras.

Se cacher aux toilettes

Astuce idéale si votre moitié n’aime pas que vous restiez debout la nuit. En prétextant d’aller aux toilettes, vous pouvez vous poser devant le match sans que personne ne vous dérange. Il vaut juste penser à mettre le volume assez bas pour ne pas réveiller la casbah.

Inconvénient : rester cul nu pendant deux heures sur le trône.

Prendre un jour de repos et tout regarder le lendemain

Bon là, vous ne regardez plus la NBA la nuit et vous devez attendre le lendemain pour être à jour avec l’espoir de ne pas vous faire spoiler par un résumé beIN ou un reel Instagram (en saison régulière on s’en fout mais en playoff, le spoil c’est sacrilège). Au moins, vous êtes certain de ne pas réveiller votre moitié.

Inconvénient : il faut être prêt à sacrifier des congés payés pour regarder ton équipe préférée prendre 40 points par Jokic.

Aller chez des potes

C’est cool, c’est bonne ambiance, les décibels sont accueillis à bras ouverts et, en plus, vous mangez comme si vous étiez un roi ou une reine. C’est clairement la solution la plus chouette si vous avez des amis mauvais au basket mais qui ont quand même le culot de vous parler comme si vous ne compreniez rien à ce sport.

Inconvénient : avoir des amis.

Aller à l’hôtel

Si vos potes ont le même problème que vous (à savoir, de ne pas réveiller leur moitié), si vous souhaitez vous faire un petit week-end sans rien manquer de la NBA et que vous avez de l’argent de côté, alors une petite nuit d’hôtel ne fera de mal à personne. Et les décibels sont acceptés.

Inconvénient : prendre le temps de chercher un hôtel et avoir des amis. Mais bon, il est possible de gagner une nuit d’hôtel 

Aller aux USA

Solution plutôt simple quand votre moitié en a marre d’être réveillée chaque nuit par vos accès de joie. Vous prenez l’avion ou le bateau et c’est parti pour le pays où aller voir un match au stade est un mélange de religion et de centre commercial. Mais c’est ce sens du spectacle qu’on aime chez les Américains.

Inconvénient : avoir de la thune.

Maintenant, vous avez tout en main pour vivre votre meilleure vie.

Cet article a été rédigé dans le cadre d’une invitation presse d’Hotels.com.