AccueilLifestyle

Côté français, la draft NBA 2024 pourrait être encore plus historique que celle de Victor Wembanyama

Retenez leurs noms

Côté français, la draft NBA 2024 pourrait être encore plus historique que celle de Victor Wembanyama

Image :

Photo by Emily Barker / GETTY IMAGES ASIAPAC / Getty Images via AFP

avatar

Par Damien Garcia

Publié le

Deux numéros 1 de draft français coup sur coup ? On peut commencer à rêver.

Que serait une draft NBA sans ses prédictions ? Tout au long de l’année, les médias américains suivent les “prospects” de la draft (joueurs de basketball prometteurs inscrits à la draft) et s’essaient à les classer. Par exemple, l’an dernier, avant que Victor Wembanyama ne fasse l’unanimité, il était en compétition avec Scoot Henderson.

À voir aussi sur Konbini

Cette année, le jeu des prédictions a déjà bien commencé, et chaque mois, ESPN adapte son classement. La dernière mise à jour, sortie le mardi 2 janvier, a de quoi nous donner le sourire, puisqu’on retrouve trois Français dans le top 10, dont le potentiel numéro 1 de la draft. Du jamais-vu dans l’histoire de la NBA.

Chargement du twitt...

6e – Tidjane Salaün | Ailier fort | Cholet | 2,06 m

Le média américain place l’ailier fort de 18 ans à la 6e position. Lors du précédent classement, il n’était qu’à la 15e place. Évoluant avec Cholet, c’est son excellent mois de décembre qui lui a valu cette progression. Très à l’aise à trois points cette saison, il convertit 39 % de ses tirs longue distance. Tidjane Salaün se révèle également très impactant en défense. Sa polyvalence et ses capacités physiques séduisent, mais il n’est pas encore assez créateur balle en main, et c’est sur ce point qu’il pourrait encore gratter quelques positions.

2e – Zaccharie Risacher | Ailier | JL Bourg | 2,07 m

Classé 3e le mois dernier, Zaccharie Risacher passe à la 2e position. Très précieux en défense, efficace offensivement, il a une bonne taille pour son poste, ce qui le rend polyvalent et adaptable à de nombreux schémas de jeu. Il a tout simplement le profil parfait pour la NBA moderne.

1er – Alexandre Sarr | Ailier fort/pivot | Perth | 2,16 m

Victor Wembanyama n’a qu’à bien se tenir. Alexandre Sarr était très attendu pour ses débuts en NBL (championnat de basketball australien), et il n’a pas déçu. Un peu comme Wemby, Alexandre Sarr a beau être grand, il sait tout faire. Il vous le dira mieux que moi : “Je suis un intérieur polyvalent. Je peux jouer avec ou sans ballon, je peux shooter à 3 points et aller au rebond. En défense, je peux défendre sur plusieurs positions… J’essaie toujours de faire le bon geste, et de jouer comme il faut”, a-t-il confié au micro d’ESPN en octobre dernier. Hyper actif sur le terrain, le joueur de 18 ans séduit en tout point. Il est encore temps de monter dans le train.