AccueilBiiinge

Ted Lasso, Ron Swanson, Walter White… on a classé les meilleures moustaches des séries télé

Publié le

par Anaïs Bordages

De la plus fourbe à la plus tranquille, de la plus fine à la plus fournie, voici les moustaches les plus mémorables de l’histoire de la télé.

Ted Lasso, Ron Swanson, Walter White… on a classé les meilleures moustaches des séries télé

La moustache de télé en dit toujours long sur son propriétaire. Elle peut traduire une crise existentielle, comme dans Mad Men, où les hommes en quête de réinvention se tournent régulièrement vers elle. Elle peut être terrifiante, comme la touffe de poils en brosse de Pornstache dans Orange Is The New Black. Elle peut être versatile, comme dans la série d’espionnage The Americans. Ou encore solide et sans prise de tête, comme celle de Stanley Hudson, le personnage le plus blasé de The Office. Pourtant, aucune de celles-ci ne rivalise avec la majesté, le sex-appeal ou encore la capacité à l’associer immédiatement à un visage ou une silhouette des moustaches de ce classement. 

#10. Littlefinger (Game of Thrones)

© HBO

Si elle figure si bas dans ce classement, c’est parce que cette moustache est fourbe. Toute fine et clairsemée, accompagnée d’une barbe de trois jours mal entretenue, la petite touffe de Littlefinger n’augure rien de bon. C’est une moustache à laquelle on ne peut pas faire confiance.

#9. Gomez Addams (La Famille Addams)

© ABC

Impossible de ne pas citer l’une des moustaches les plus célèbres de la pop culture ; celle de Gomez Addams, incarné dans la série des années 1960 par John Astin. Mais cette moustache, d’épaisseur moyenne et relativement passe-partout, a ensuite été supplantée dans l’imaginaire populaire par la fine moustache crayon de Raúl Juliá dans les films.

#8. Walter White (Breaking Bad)

© AMC

La toison faciale de Walt aura traversé beaucoup de transformations. D’abord traditionnelle, la moustache à papa de l’antihéros traduit sa supposée faiblesse, avant de devenir plus imposante et menaçante lorsque ce dernier se rase la tête et plonge un peu plus dans le monde de la drogue. Vers la fin de la série, le poil châtain et coiffé en brosse sera remplacé par le bouc sombre et légendaire de celui qui se fait désormais appeler Heisenberg. On peut dire que c’est une moustache qui se cherche.

#7. Darryl Whitefeather (Crazy Ex-Girlfriend)

© The CW

Ah, Darryl. Voici une moustache rigolote, proche du balai-brosse, qui sied parfaitement à ce personnage terriblement attachant et fièrement bisexuel. D’ailleurs, quand il la rase dans l’épisode 6 de la saison 4, notre cerveau refusait tout bonnement d’intégrer son absence. Un geste impensable.

#6. Ted Lasso (Ted Lasso)

© Apple TV+

Cette moustache est à l’image du personnage éponyme de Ted Lasso. Au départ, elle est légèrement agaçante, incongrue… Et puis, plus le temps passe, plus on réalise que la moustache est pure, un peu loufoque, mais terriblement attachante. Si certaines moustaches de ce classement sont chaotiques, celle-ci est une moustache du Bien.

#5 Dom. (Looking)

© HBO

À la fois virile et facétieuse, la moustache occupe depuis des siècles une place importante dans l’imagerie de la culture queer. Et lorsque Looking, une série sur le quotidien d’un groupe d’hommes gays à San Francisco, arrive sur HBO en 2014, la moustache de Murray Bartlett fait l’effet d’un tremblement de terre (et, ô joie, il l’a gardée dans The White Lotus !). Elle est merveilleusement fournie, pleine d’assurance et de sex-appeal. Avec ses poils au torse, ses vestes en peau de mouton et sa moustache queer, Dom est un festival de pilosité joyeuse à lui tout seul. 

#4. Lalo Salamanca (Better Call Saul)

© AMC

En 2018, cet excellent spin-off de Breaking Bad nous a offert un des meilleurs méchants de l’histoire télévisuelle récente, avec le très charmeur Lalo Salamanca. Ici, la moustache est malicieuse, terriblement sexy, mais également létale. Car, au même titre que ses pattes d’oie et son sourire perpétuel, la moustache de Lalo est une arme de séduction massive, qui cache un redoutable stratège et tueur sans pitié.

#3. Al Swearengen (Deadwood)

© HBO

Une belle moustache de western comme on les aime. Avec sa forme peu conventionnelle, incurvée vers le bas, la moustache d’Al est sombre, pointue et menaçante. Et sans elle, cet incroyable personnage incarné par le légendaire Ian McShane ne serait pas ce qu’il est : un des meilleurs méchants de l’histoire de la télé, sympathique une minute et terrifiant celle d’après.

#2. Ron Swanson (Parks and Recreation)

© NBC

Ron Swanson, c’est la moustache tranquille, le poil américain dans toute sa splendeur, l’épiderme vigoureux mais serein. C’est un paillasson impeccablement brossé, dru et dense, qui confère à son propriétaire une allure à la fois ferme et impénétrable. Bref, c’est une moustache de compétition. Mais malgré la pression et les menaces, il nous semblait inévitable de maintenir la pilosité swansonienne en deuxième position, car une seule moustache peut régner…

#1. Tom Selleck (toutes séries confondues)

© CBS / NBC / CBS

Comment réserver la première place à quelqu’un d’autre que Tom Selleck, dont la moustache emblématique a traversé les œuvres et les générations pour notre plus grand plaisir ? De MagnumFriends en passant par Blue Bloods, personne d’autre n’a su rendre la moustache aussi sexy. Celle de Tom Selleck n’est pas juste une moustache, c’est un monument, une œuvre d’art. C’est un condensé de virilité, un superbe complément à ses yeux bleus océan parfaitement contenus dans l’écrin naturel de ses fossettes. Dans le domaine de la pilosité faciale, Tom Selleck est purement imbattable. 

À voir aussi sur Konbini :