AccueilArts

On a classé (objectivement) les NFT les plus WTF

Publié le

par Juliette Mita

Caillou, PQ, bout de peau… Les NFT, tout le monde s’y met, mais ce n’est pas toujours une bonne idée.

On a classé (objectivement) les NFT les plus WTF

Depuis quelques années, les NFT (non-fungible token) font fureur à travers le monde. Malgré une chute de valeur ces derniers mois, il continue d’en sortir chaque jour de nouveaux, et force est de constater qu’on peut désormais vendre tout et n’importe quoi contre de la cryptomonnaie. Pour vous, on a classé (objectivement) les NFT les plus chelous.

#10. Un caillou

Justin Sun, un entrepreneur multimillionnaire chinois, a acheté le dessin d’un caillou pour la modique somme de 500 000 dollars. Il s’est ensuite empressé d’annoncer sa nouvelle acquisition sur son compte Twitter.

#9. Du papier toilette

La marque de papier toilette américaine Charmin a mis en vente des NFTP (comprenez “non-fungible toilet paper”), des designs mettant à l’honneur ses beaux rouleaux blancs. La marque n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai : lors du CES 2020 de Las Vegas, elle avait déjà présenté des toilettes équipées de réalité virtuelle.

#8. Un bâton pour chien

Les animaux aussi ont le droit à leurs NFT. Twig est un bout de bois ramassé par Remy dans une rue de New York, dont le prix de vente commence à 1 200 dollars. Le propriétaire de ce NFT inédit recevra une photo du bâton ainsi que l’objet lui-même. Idéal pour les amateurs d’art canin !

#7. Une poubelle

Si on cherche habituellement à s’en débarrasser, certains sont prêts à se ruiner pour acquérir… une poubelle. L’artiste californien Robness a créé “The 64 Gallon Toter”, un gif d’une poubelle dont les couleurs se décomposent. Cette œuvre a d’ores et déjà été acquise par un collectionneur d’art pour la somme de 250 000 dollars.

#6. Un cyber parfum

En collaboration avec l’artiste Sean Caruso, Look Labs a développé le premier parfum numérique du monde. Le studio a créé dix œuvres d’art illustrant le reflet numérique de cette fragrance. Les heureux propriétaires de ces NFT recevront également une version physique de l’eau de parfum, conçue par un maître parfumeur situé à Grasse.

#5. Un billet d’avion

Certains sont prêts à payer le prix fort pour s’envoyer en l’air : le premier billet d’avion du métavers, mis aux enchères par la société espagnole TravelX en partenariat avec Air Europa, s’est vendu à 1 002 000 dollars. À noter que ce “NFTicket” pourra quand même être converti en billet d’avion réel pour un vol Madrid-Miami.

#4. Une surface de peau

La joueuse de tennis croate Oleksandra Oliynykova, classée 655e mondiale, a mis aux enchères une partie de son bras sous forme de NFT. Le futur propriétaire sera donc libre d’utiliser cette surface comme il le souhaite : tatouage, publicité, etc.

#3. Des alliances

Rebecca Rose et Peter Kacherginskyse se sont dit oui… sur la blockchain ! Ces deux employés de Coinbase, une plateforme de cryptomonnaie, ont décidé d’échanger leurs vœux avec des alliances en NFT. Est-ce le contrat de mariage du futur ?

#2. Des pets

Pour se moquer de l’engouement autour des NFT, le producteur américain Alex Ramirez-Mallis a mis en vente des enregistrements de ses pets. Si cela partait d’une blague, ces NFT ont pourtant trouvé des acquéreurs. Heureusement pour eux, ces pets restent virtuels et ils n’auront pas les odeurs qui vont avec.

#1. Son âme

Enfin, la première place du podium revient à Stijn van Schaik, alias Stinus, un étudiant aux Beaux-Arts néerlandais, qui a décidé de vendre… son âme. Oui oui, vous avez bien lu. La valeur de ce NFT, qui prend la forme d’une photo stylisée de son auteur, est déjà estimée à plus de trois millions de dollars.


Une idée folle ou stupide de NFT à nous conseiller ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur Konbini :