AccueilArchive

Vu à Cannes : Mean Dreams, une plongée glaciale dans les tréfonds du Canada

Publié le

par Louis Lepron

Vu à Cannes : Mean Dreams, une plongée glaciale dans les tréfonds du Canada

Le Canada en thriller

Une ferme en fin de vie, des forêts froides, des motels glauques, des cités sans vie : à travers le destin de Jonas et Casey, Nathan Morlando peint un Canada sombre et pluvieux dans lequel il ne fait pas bon vivre.
À cette image peu avenante qui casse la carte postale d’un pays accueillant, le cinéaste adjoint une brutalité froide (lorsque le personnage de Jonas est coincé au fond d’un truck, aveugle dans une situation effrayante) et pure, amenant de jeunes personnages innocents à répondre à la violence par la violence. Si certaines facilités scénaristiques sont de mise, la scène finale rompt avec les conventions.

Sophie Nélisse

La musique de Son Lux

À voir aussi sur Konbini

Mean Dreams n’aurait pas le même goût sans un certain compositeur qu’on connaît bien à Konbini, Son Lux. Grâce à des nappes sonores en adéquation avec l’ambiance glaciale d’un périple sous tension, le compositeur originaire de Denver sublime l’histoire d’amour qui se joue en parallèle des efficaces scènes de thriller. Un bon choix de casting qui fait de Mean Dreams un film de genre à part.