AccueilArchive

En images : des Simpson afro-américains pour dénoncer la violence policière

En images : des Simpson afro-américains pour dénoncer la violence policière

avatar

Par Marine Lecaque

Publié le

Pour dénoncer les violences policières aux États-Unis, l’artiste et activiste italien Alexsandro Palombo a publié une série d’illustrations dans laquelle la famille Simpson n’a plus la peau jaune mais noire. Homer, Marge et leurs trois enfants deviennent ici ambassadeurs des droits civiques. 

Crédit images : Alexsandro Palombo
Crédits image : Alexsandro Palombo

Après un nouveau meurtre sordide, l’artiste Alexsandro Palombo a souhaité sensibiliser l’opinion à ce problème de société que sont la violence policière et le racisme aux États-Unis en utilisant des personnages bien connus, les Simpson. Il a partagé sa nouvelle série de dessins sur les réseaux sociaux accompagnée du message “Black lives matter” (comprenez “la vie des noirs compte”).
Homer, Bart et Marge deviennent donc noirs et brandissent des pancartes où l’on peut lire “Stop au racisme”. On peut également voir Bart se faire tuer car il joue avec un pistolet en plastique. La série a été intitulée “Je ne peux pas respirer” en référence aux derniers mots d’Eric Garner, un homme noir mort étouffé par un policier qui procédait à son arrestation en juillet de l’année dernière à New York. “I can’t breathe” était devenu par la suite le slogan des milliers de manifestants.

À voir aussi sur Konbini

Des bavures beaucoup trop fréquentes

Cette publication de l’illustrateur italien coïncide avec le meurtre aux États-Unis de Walter Scott, un jeune noir, tué par un policier blanc, qui lui a tiré huit balles dans le dos. Le meurtre avait été filmé par un passant puis publié sur Internet début avril.
Cela n’est pas sans rappeler les évènements qui ont secoué les États-Unis depuis la mort de Michael Brown et Trayvon Martin. À l’époque, les internautes avaient crié à la manipulation médiatique avec le hashtag #IfTheyGunnedMeDown.
À l’instar de Joey Badass dans son clip “Like me”, de plus en plus de personnalités se mobilisent pour dénoncer les policiers à la gachette facile. Prince, Pharrell Williams ou encore Katy Perry, sont récemment montés au créneau pour dénoncer les sévices faits à l’encontre des noirs de l’autre côté de l’Atlantique.

Crédit images : Alexsandro Palombo
Crédits image : Alexsandro Palombo

Un artiste passionné par les dessins animés