AccueilArchive

Jeu vidéo : pourquoi le genre de Yoshi fait débat

Publié le

par Arthur Cios

Jeu vidéo : pourquoi le genre de Yoshi fait débat

Le sexe de Yoshi, un sujet épineux

Nous sommes bien conscients que le genre de Yoshi a fait l’objet de discussions et de débats, mais Nintendo utilise un pronom masculin quand elle se réfère à Yoshi. Donc dans le cas de notre étude, Yoshi’s Woolly World (qui semble un régal !) est classé dans les jeux où le héros est masculin.

Il n’en fallait pas plus pour que plusieurs internautes relancent le débat.

Des théories, toujours des théories

Si l’on en croit Anita Sarkeesian, la seule utilisation de ce pronom permet de classifier Yoshi dans la catégorie des héros masculins. Un choix réducteur, contestable et contesté donc. Le sexe de Yoshi n’a jamais été abordé par Nintendo directement, et les différentes allusions présentes dans les jeux laissent planer un doute.
Parmi les théories les plus récurrentes trouvées en ligne, trois sortent du lot. Pour certains, effectivement, le fait qu’il soit désigné par le pronom “il” à plusieurs reprises est un signe important (certains personnages, comme Otacon de Metal Gear Solid, utilisent “it” en anglais, pronom utilisé pour les choses ou les animaux, tandis que nous n’avons pas de traduction littérale de “it” en français). De plus, la ponte d’œuf n’est pas uniquement propre aux femelles, l’exemple de l’hippocampe étant le plus courant. Pour d’autres, sa voix particulièrement aiguë et son système d’incubation peut rappeler le sexe féminin. Dans Super Smash Bros. Brawl, Otacon et Snake ont un échange sur le sujet :

Snake : Otacon ! C’est quoi cette sorte de lézard ?
Otacon : C’est un Yoshi. C’est un dinosaure de l’île des Yoshi. Fais attention à sa longue langue façon caméléon. S’il t’attrape, il t’avalera en entier.
Snake : Ça fait des œufs et les balance par la suite, non ? Alors ça doit être une femelle.
Otacon : En réalité, c’est un mâle. Enfin, c’est ce qu’il dit…

Mais ce dialogue date de 2008, et n’aide pas vraiment à la compréhension de la chose. Enfin, la théorie la plus reprise : Yoshi ne serait pas sexué. Soit hermaphrodite façon escargots, soit asexué façon vers de terre. Le prénom Yoshi serait en effet aussi bien masculin que féminin. Il pourrait également se reproduire seul, sans l’aide de partenaires, avec ces œufs qui donnent de petits Yoshi.

Le couple Yoshi/Birdo au cœur du schmilblick

La question de la sexualité et du genre dans le jeu vidéo

Les deux ovipares ne sont pas les seuls à susciter des débats à tout va. Le sujet de la sexualité dans le jeu vidéo est devenu un thème récurrent, et ce depuis longtemps, en présentant des personnages transgenres comme Kirby, qui se travestissent par choix, comme Poison dans Final Fight (1989), ou pour le bien d’une mission comme Cloud dans Final Fantasy 7 (1997, et 2017 pour sa version HD).
Néanmoins, il n’est pas toujours accepté pour autant. L’internaute The Game Theorist s’est amusé à montrer “l’homophobie et la transphobie” du jeu vidéo. Selon lui, les seuls homosexuels ou trans hommes présents dans les jeux sont toujours des méchants, tandis que les lesbiennes, si elles ne sont pas méchantes, sont toujours présentées en position explicite.

D’ailleurs, en mai 2014, deux “scandales” frappaient le monde du jeu vidéo, entre l’interdiction aux mineurs russes des Sims 4 à cause des couples homosexuels, et la sortie d’un jeu Nintendo façon Sims où des relations avec des personnes du même sexe n’était pas possible. À côté de cela, lorsqu’un jeu présente un couple homosexuel, on trouve par la suite des sujets sur des forums tels que “oh puré, Kaidan est gay” vis-à-vis de Mass Effect 3. Homosexualité et jeu vidéo ne font pas encore bon ménage, comme le montre ce reportage réalisé en 2013 par Gamekult. Enfin, pas encore assez…

À voir aussi sur Konbini :