AccueilArchive

Banksy évoque le conflit syrien en réadaptant la fille au ballon rouge

Publié le

par Louis Lepron

Banksy évoque le conflit syrien en réadaptant la fille au ballon rouge

Le 6 mars 2011, dans la ville syrienne de Daraa, 15 enfants ont été arrêtés et torturés pour avoir peint des graffitis anti-autoritaires. Les manifestations qui ont suivi leur détention ont entraîné une explosion de violence dans tout le pays qui a vu un soulèvement domestique se transformer en une guerre civile, amenant au déplacement de 9,3 millions de personnes.

Cette journée du 6 mars fait référence à ce que Le Monde a appelé “L’étincelle de l’insurrection syrienne”. Même si le site According to Animal New York y voit une bonne intention, le blogueur germano-libanais Hisham Ashkar y trouve à redire du côté de la forme :

Avant d’assumer la tâche de sauver la Syrie et de promouvoir l’image d’une petite fille qui serait l’icone de la campagne, ils auraient pu au moins savoir que, même dans les familles musulmanes conservatrices, les filles qui ont l’âge de celle de Banksy (4 ou 5 ans), ne sont pas voilées. Ajoutez à cela que tous les musulmans en Syrie ne sont pas conservateurs et que tous les Syriens ne sont pas musulmans.

Et de préciser : 

Finalement, alors que la popularité de Banksy ne cesse de grandir, on peut remarquer que son travail […] tend à être plus mainstream, plus en accord avec le Système, et dévie profondemment, essayant de capitaliser sur les bénéfices de sa réputation.

À lire : La petite fille au ballon rouge de Banksy arrachée et vendue

À voir aussi sur Konbini :