AccueilArchive

Après Pokémon Go, voici les “Pokémon Godes”

Après Pokémon Go, voici les “Pokémon Godes”

avatar

Par Damilola Odufuwa

Publié le

De Pokémon Go à "Pokémon Godes", il n'y a qu'un pas.

Chargement du twitt...

À voir aussi sur Konbini

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, Pokémon Go est partout. Vous avez beau essayer de vous cacher, les petites créatures nipponnes ont envahi la pop culture. Même la reine Beyoncé et la bad girl Rihanna ne peuvent pas y couper. Comment voulez-vous que nous, pauvres mortels, y échappions ? C’est tout bonnement impossible.

La folie Pokémon Go s’est d’ores et déjà attaquée aux rencontres, aux noms de bébé, et à bien d’autres choses. Mais dorénavant, c’est dans votre plumard que les Pokémon débarquent, sous la forme de sex toys.

Judicieusement appelés “Pokémoan” (“moan” = gémir en anglais), ces sex toys ont été conçus par l’entreprise australienne Geeky Sex Toys dont la spécialité est de combiner “la pop culture et les sex toys”, et de “réinventer l’accessoire sexuel de façon fun et nerdy”.

Cette collection est composée de quatre godes différents : Bulby, Charmy, Squirty et Piky, diminutifs des noms Bulbasaur (Bulbizarre en français), Charmander (Salamèche en VF), Squirtle (Carapuce pour les dresseurs francophones) et Pikachu.

Donc, si jamais vous voulez vous mettre un joli petit Pikachu là où je pense, c’est chose possible. Il vous suffira d’utiliser le plug anal Piky. Et non, n’ayez pas honte, vous n’êtes pas les seuls : d’après ses créateurs, la collection est un véritable succès. Interviewés par Mic, les dirigeants de Geeky Sex Toys fanfaronnent : “Les gens sont dingues des Pokémoan, ils les adorent. On a eu des retours incroyables.”

Découvrez la collection ci-dessous et visitez leur site web pour trouver votre bonheur.

Squirty, inspiré par Squirtle (Carapuce en français)

Bulby, inspiré par Bulbizarre

Charmy, inspiré par Charmander (Salamèche), pour ceux qui ont le feu au derrière

Piky, inspiré par Pikachu, pour un coup de foudre (anal)

Traduit de l’anglais par Dario

À lire -> Le joueur type de Pokémon Go serait une femme blanche de 25 ans