AccueilTechno

David Cronenberg met en vente un NFT d’une photo de ses calculs rénaux

Publié le

par Lisa Coll

Un bon calcul ?

David Cronenberg met en vente un NFT d’une photo de ses calculs rénaux

© Superrare

Après le retour de David Cronenberg et son film dérangeant Crimes of the Future, le cinéaste canadien fait à nouveau parler de lui. Il présentera au Festival de Cannes un film sur les organes vitaux en tant qu’œuvres d’art, et a décidé de montrer l’exemple en mettant aux enchères un NFT d’une photo de ses calculs rénaux.

Le jeton mis en vente par David Cronenberg, nommé “Inner Beauty” (Beauté Intérieure), est en vente sur la plateforme de cryptoart Superrare depuis un peu plus de trois semaines, avec un “prix de réserve” de dix ethereum (environ 30 000 dollars selon le cours de cette cryptomonnaie). Une fois ce montant atteint, les enchères dureront 24 heures.

Mon docteur m’a dit : ‘J’aimerais garder vos calculs rénaux pour en faire une analyse’“, a expliqué David Cronenberg à ses fans sur le site d’échanges. Le réalisateur de 79 ans refuse car il les “trouve trop beaux pour être détruits“. David Cronenberg décide alors de photographier les 18 caillots expulsés de son corps et en a fait un NFT. Si seul l’acheteur du NFT est considéré comme détenteur de l’œuvre, elle reste accessible à tous sur Internet.

Le glamour à l’état brut

L’idée d'”Inner Beauty” provient de son film Dead Ringers datant de 1988, consacré à des jumeaux gynécologues qui partagent tout, jusqu’aux femmes. “À un moment donné, un des jumeaux dit à l’autre : ‘Je ne comprends pas pourquoi il n’y a pas de concours de beauté dédiés à l’intérieur des corps’“, se souvient Cronenberg. Il s’agit aussi d’une référence à son nouveau film, Crimes du futur, avec Viggo Mortensen, en course pour la Palme d’or au Festival de Cannes en mai prochain. L’acteur subira “une chirurgie en direct sur son propre corps“, révèle le cinéaste.

L’an passé, il avait vendu (pour 25 ethereums) un court-métrage dans lequel il apparaît aux côtés d’une reproduction très convaincante de… son cadavre. Cronenberg n’a pas indiqué si une version physique d'”Inner Beauty” accompagnerait le NFT, dont la plupart restent des créations numériques. “Mais normalement, c’est l’usage“, a indiqué un représentant de la plateforme de cryptoart Superrare, interrogé par l’AFP.

David Cronenberg n’est pas le seul réalisateur à investir le monde des NFT. L’Américain David Lynch avait lancé une série de “tokens” avec le groupe de rock Interpol en octobre dernier. À Hollywood, les ventes de NFT sont même devenues une source de financement pour des films indépendants.

Konbini techno avec AFP


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur Konbini :