AccueilSports

Un arbitre mexicain prétexte un cas de Covid-19 pour faire… une liposuccion au lieu d’un stage de préparation

Publié le

par Konbini

Ça l’a mis dans la merde, mais on espère qu’il a eu son summer body.

Un arbitre mexicain prétexte un cas de Covid-19 pour faire… une liposuccion au lieu d’un stage de préparation

© Ian Burt/Flickr

Pour cet été, l’arbitre international mexicain Diego Montaño avait d’autres projets qu’un stage de pré-saison avec des confrères. À la place, il avait prévu de subir… une liposuccion. Pour parvenir à ses fins et aller sur la table d’opération, celui qui officie en Liga MX (1e division) a prétexté un cas de Covid-19 à la maison (sa fille), pensant que personne ne poserait de questions.

Chargement du twitt...

Son plan, qu’il pensait infaillible, ne l’était pas tant que ça. La nouvelle de son opération a fuité durant sa convalescence et l’arbitre se retrouve désormais dans une situation bien complexe. Conséquence de son mensonge, l’homme en noir n’a toujours pas officié en match officiel cette saison, alors que le Tournoi d’ouverture du championnat a repris le 8 juillet dernier. Selon plusieurs médias mexicains, il pourrait aussi perdre son badge d’arbitre FIFA. Tout ça pour un peu de gras.

À voir aussi sur Konbini :