AccueilSports

L’œil du (giga) footix : “J’étais pour l’OM, puis le PSG et maintenant je suis de nouveau pour l’OM”

Publié le

par Abdallah Soidri

"Le PSG 2012, j’aimais trop".

L’œil du (giga) footix : “J’étais pour l’OM, puis le PSG et maintenant je suis de nouveau pour l’OM”

© Konbini

Après l’incroyable élimination de l’OM en Ligue des champions, on a refait le match avec un ami déçu par la tournure qu’ont pris les événements au Stade Vélodrome. Au détour de la discussion, celui que nous nommerons Ludovic* nous révèle son incroyable cheminement de supporter.

Avant de soutenir la bande à Dimitri Payet et Mattéo Guendouzi, Ludo en pinçait pour… le PSG. Et encore avant, c’est… l’OM (déjà) qui faisait vibrer son cœur. Plaît-il ?

Forcément, en entendant une telle chose, il faut du temps pour assimiler ce qui vient d’être dit. Comment ? Pourquoi ? Dans quel monde ? On a demandé à Ludovic de nous raconter.

Un Ludovic confiant échange avec un pote, avant le drame face à Tottenham. – © Konbini

À voir aussi sur Konbini

Jusqu’à mes 22 ans, je supportais l’OM : j’étais à fond. Mes idoles étaient Chris Waddle, Abedi Pelé et Fabrizio Ravanelli. J’avais même le maillot doré. J’ai grandi à Cannes. L’OGC Nice est le club le plus près, mais c’est notre rival, donc ce n’était pas possible de les supporter. Du coup, j’étais pour l’OM.

Quand je suis arrivé à Paris, à 22 ans [en 2003, ndlr], j’ai commencé à supporter le PSG, car mon meilleur ami était pour eux. C’était l’époque où le club était éclaté et jouait le milieu de tableau quand ce n’était pas le maintien.

J’étais abonné au Parc des Princes, en tribune Auteuil. L’ambiance était pétée dans le stade. À la 48e, il y avait encore des gens aux toilettes ou à la buvette.

Des joueurs de mon époque PSG, j’adorais Zoumana Camara, Mamadou Sakho, Christophe Jallet et Mevlut Erding. Et Nênê. Il était exceptionnel.

Puis les Qataris sont arrivés. Tout s’est accéléré et les courbes de performance se sont inversées avec l’OM. Les premières années du Qatar au PSG, c’est la période du club que j’ai le plus kiffée. J’étais à fond sur Javier Pastore, Blaise Matuidi quand il est arrivé de Saint-Étienne, Kevin Gameiro, c’était propre. L’époque Ezequiel Lavezzi, Marco Verratti, Zlatan Ibrahimovic en 2012, j’aimais trop.

J’ai commencé à revenir vers Marseille et l’OM l’an dernier. Je n’en pouvais plus du PSG. Ils perdaient tout le temps en Ligue des champions et ils sont hyper prétentieux. Je ne supporte plus leur mentalité. Ça gagne 6-1 à Amiens, mais ça se fait péter en C1.

J’ai aussi eu un regain d’intérêt pour l’OM grâce à des collègues qui supportent le club. Depuis la saison dernière, je trouve que ça joue bien, même si ça fait ch*** qu’ils ne se soient pas qualifiés pour la Ligue Europa. Mon joueur préféré dans l’effectif, c’est Mattéo Guendouzi.

Et on peut le dire : ‘Maintenant, je m’en bats les c******* de Paris !‘”