AccueilSports

L’incroyable élimination de l’OM en Ligue des champions : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

Publié le

par Konbini

Un scénario incroyable, même les plus grands cinéastes n’auraient pas pu l’inventer.

L’incroyable élimination de l’OM en Ligue des champions : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

© Ralf Ibing / firo Sportphoto / DPPI via AFP

À quelques centimètres près, à quelques secondes près, l’OM disputait les 8es de finale de la Ligue des champions ou était reversé en Ligue Europa. Au final, il n’en est rien. Avant la rencontre, les Marseillais n’attendaient pas grand-chose et sortent tout de même avec une immense déception, pour les joueurs et les supporters. On vous raconte.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Ça commence pourtant bien pour l’OM. Chancel Mbemba ouvre le score d’une magnifique tête, validant l’excellent début de rencontre des joueurs d’Igor Tudor. À ce moment, les Olympiens sont qualifiés.

À voir aussi sur Konbini

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Juste après le coup d’envoi de la seconde période, douche froide au Vélodrome. Clément Lenglet égalise sur coup franc. Un but qui élimine l’OM. Par la suite, Marseille a chaud. Pour forcer la qualification, Igor Tudor fait entrer Sead Kolasinac, Issa Kaboré, Luis Suarez et Cengiz Under. Ce dernier envoie une merveille de centre au premier, qui rate l’immanquable.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Les minutes défilent et on semble se diriger tout droit vers un match nul, qui enverrait finalement l’OM en Ligue Europa grâce à la victoire de Francfort sur le Sporting. Mais à la toute dernière seconde, sur un contre, Pierre-Émile Højberg donne la victoire à Tottenham et élimine Marseille. Tudor est pointé du doigt, notamment pour sa gestion des remplaçants et la non-entrée de Dimitri Payet.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...