AccueilSports

D’où vient la trend TikTok qui cartonne “Come on, man! It’s too easy!” ?

Publié le

par Abdallah Soidri

Quand LeBron James martyrisait la Conférence Est de la NBA.

D’où vient la trend TikTok qui cartonne “Come on, man! It’s too easy!” ?

© Capture d’écran (YouTube NBA/TikTok)

Vous avez loupé votre avion ? Mettez votre téléphone en mode avion pour repartir dans les airs. Un tsunami va s’abattre sur vous ? Sautez dans une piscine quand la vague arrive pour l’esquiver. La Terre s’arrête de tourner ? Rien de plus simple, courez à plusieurs pour la relancer la rotation. Ce genre de réponses simples et très premier degré à des problématiques complexes, on en voit énormément sur TikTok, dans une trend qui cartonne sur le réseau social et dont le spécialiste se nomme J-Royal.

@shoof_09 Pourquoi c’est pas écrit dans les guides de survie ? / #tooeasy #greenscreenvideo #magiefondvert #fyp Cmon Mann Thats Too Easy - Isaiah
@shoof_09 On est 200k les gars ! Merci  / #tooeasy #greenscreenvideo #magiefondvert #fyp Cmon Mann Thats Too Easy - Isaiah
@madobo_lb Trop facile.#foryou Cmon Mann Thats Too Easy - Isaiah

À voir aussi sur Konbini

@jroyalspam Replying to @dionta_chulo THAT’S TOO EASY  Cmon man#greenscreenvideo #relatable #trending #fypシ #funny #jroyal #thatstooeasy Cmon Mann Thats Too Easy - Isaiah

Outre le côté humoristique du “c’est simple, mais il fallait y penser”, la force de la trend réside aussi dans le son qui accompagne toutes les vidéos : la voix de LeBron James criant “Come on, man! It’s too easy!” Mais d’où vient cette phrase de LBJ devenue culte depuis son utilisation en tant que même ?

Un panier trop facile de LeBron James

Il faut à remonter au printemps 2015. De retour aux Cleveland Cavaliers après quatre saisons au Miami Heat, LeBron James et les Cavs arrivent sans souci jusqu’en finale de la Conférence Est, face aux Hawks d’Atlanta, seule équipe à devancer la franchise de l’Ohio en saison régulière. Sur le papier, l’affiche entre les numéros 1 et 2 à l’Est paraît alléchante, mais cela va être une opposition à sens unique.

Les Cavaliers s’imposent 4 matches à 0 et dominent totalement l’équipe d’Atlanta. Une domination symbolisée lors d’une action de King James dans le Game 2. Le numéro 23 des Cavs monte au panier sans difficulté malgré la défense de Mike Scott. Trop facile. En effet, puisqu’il s’écrie, dans la foulée : “Come on, man! It’s too easy!” Et un mème venait de naître.