AccueilPop culture

Trois fringues que touuuuuuut le monde s’arrache en ce moment

Publié le

par Coumbis Hope Lowie

Ça se dit encore "fringue" ? On n’en sait trop rien, mais en tout cas, celles-là sont les plus hot de l’été !

Trois fringues que touuuuuuut le monde s’arrache en ce moment

Instagram de @jodiewoods

On sait tous que la mode est cyclique et que ce qui part va finir, tôt ou tard, par revenir. Du coup, la loi version fashion de Lavoisier nous rappelle qu’il ne faut jamais rien jeter. Quand on y pense, ce serait très écolo, comme démarche. Faut juste avoir de la place. Et ne pas habiter à Paris.

Revenons-en à nos fringues ! Cette année, plein de trends des années 1990 ont refait surface. Comme les mini-cardigans lacés sur la poitrine, les robes transparentes, ou encore les colliers chokers. Mais nos préférées font partie de ce qui va suivre !

D’abord, il y a le phénomène de la “robe nue”

L’originale, celle de Jean-Paul Gaultier, a affolé les recherches Google (qui ont récemment augmenté de 400 %) et a eu plus de contrefaçons et de remakes que l’histoire de Roméo et Juliette. Ou celle de Cendrillon.

Certains se demandent pourquoi porter une tenue qui a pour but de dévoiler ce qui peut se cacher en dessous ?

Parce que c’est de l’art. Parce que c’est plus pratique et moins contraignant que le nudisme. Et, surtout, si on peut faire un clin d’œil à la naked dress de JPG, qui va s’en priver ?

Voilà pourquoi tout le monde se balade recouvert de corps féminin en tenue d’Ève, de tétons, de raie de fesses et de pubis ! Et aussi parce que le nu a plus que jamais la cote, qu’il soit en transparence, en trompe-l’œil ou en dessin !

On poursuit avec les shorts longs et larges !

Avec cette dégaine, on pourrait presque se prendre pour des figurants d’un ancien film d’Adam Sandler ou à la table d’un meeting d’une fraternité étudiante américaine huppée.

La jupe-culotte a fait un bébé au bermuda et pouf, le short long et large (qu’on peut aussi appeler baggy short) est venu pour nous couper les genoux. Au sens figuré, on vous rassure, mais c’est comme ça qu’il se porte. Et on peut l’assortir à une chemise, une marinière, un body ou encore un haut de maillot.

On avoue qu’il n’est pas très facile à porter, mais il a un point positif : vous pourrez aller bruncher avec Kate Middleton à 14 heures et poursuivre la bringue à Juan-les-Pins avec Bella Hadid sans changer de tenue. Parce qu’il est vraiment passe-partout.

C’est tout le contraire de la mini-jupe qui se la joue super micro, ces temps-ci

Partout où on tourne la tête, on voit les conséquences du réchauffement climatique et plein de cuisses à l’air. Honnêtement, on préfère nettement les jambes nues aux feux de forêt et à la sécheresse !

Parce qu’ici, on aime les mini-jupes. Alors, quand, tout au long de l’année, elle a envahi les podiums de Coperni, Fendi, Off-White ou encore Diesel, on était aux anges !

Et, encore une fois, la loi de la mode ne manque jamais de faire ses preuves. Après les fashion shows, la trend a envahi le reste du monde – à savoir, les rames de métro et les restos à ambiance si prisés.

Mais comment on porte la micro-jupe ? Comme on veut et dans toutes les matières !

Des mini-jupes en cuir, en jean, en lin, en coton, en daim… sur des cuisses fines, rondes, grosses, très fines, très potelées… et portées avec des escarpins, des cuissardes, des sandales plateforme, des mules… La liberté est totale. Il faut juste ne pas avoir peur du froid.

À voir aussi sur Konbini :