AccueilPop culture

Trailer : Nos frangins, le nouveau drame du réalisateur d’Indigènes

Publié le , modifié le

Par Manon Marcillat

Rachid Bouchareb met la lumière sur un double drame de l’Histoire de France.

Trailer : Nos frangins, le nouveau drame du réalisateur d’Indigènes

Par un hasard du calendrier, la série Oussekine d’Antoine Chevrollier (Baron noir, Le Bureau des légendes) est disponible depuis le 11 mai dernier sur Disney+. Mais Nos frangins de Rachid Bouchareb, le réalisateur d’Indigènes, n’est pas un film sur l’affaire Oussekine, cet étudiant français de 22 ans mort en 1986 sous les coups de la police en marge d’une manifestation contre un projet de réforme des universités, un drame étouffé par le gouvernement. Il vise à raconter plus.

Car derrière le titre Nos frangins, il y a deux noms : Malik Oussekine et Abdel Benyahia. Le second a été tué d’une balle tirée par un inspecteur ivre mais sa mort a été éclipsée par celle du premier. Vingt-six ans après les faits, Rachid Bouchareb met la lumière sur ce double drame survenu sous le gouvernement Mitterrand, alors que la France vivait une période de renouveau et de fraternité.

Avec Nos frangins, présenté hors compétition à Cannes en mai dernier, Rachid Bouchareb fait son retour sur la Croisette après avoir marqué le festival en 2009 avec Indigènes, son film puissant sur les soldats oubliés de la première armée française recrutée en Afrique. Au casting de ce nouveau film, on retrouve Reda Kateb et Lyna Khoudri en père et sœur de Malik Oussekine, Samir Guesmi dans le rôle du père d’Abdel Benyahia, et Raphaël Personnaz dans celui de Daniel Mattei, l’inspecteur de l’IGS.

À voir aussi sur Konbini

Nos frangins sera en salle le 7 décembre prochain.