AccueilPop culture

Suspense… Quentin Tarantino révèle le film dont il est le plus fier

Publié le

par Manon Marcillat

Pas sûr que tout le monde partage son avis.

Suspense… Quentin Tarantino révèle le film dont il est le plus fier

Avant d’être un des réalisateurs les plus influents des États-Unis, Quentin Tarantino a travaillé pendant cinq ans au Video Archives, un vidéoclub de Los Angeles, à Manhattan Beach. La légende raconte qu’il pouvait voir en moyenne 200 films par an. Lorsqu’il n’est pas réalisateur, il est donc régulièrement interrogé sur ses films favoris et ses recommandations, qu’il dissémine au fil des interviews, pour le plus grand plaisir des internautes cinéphiles.

Voici les 150 films conseillés par Quentin Tarantino

Lors d’une récente visite du réalisateur chez Sirius XM, rapportée par Variety, l’animateur radio controversé Howard Stern a interrogé Tarantino sur le film dont il est le plus fier. “Pendant des années, les gens m’ont posé cette question. Je crois que je dirais qu’ils sont tous comme mes enfants mais je pense que Once Upon a Time in Hollywood est mon meilleur film”, a répondu le réalisateur.

À voir aussi sur Konbini

Il s’agit de son neuvième et dernier long-métrage, dans lequel Leonardo DiCaprio et Brad Pitt interprètent un acteur et sa doublure qui tentent de trouver leur place dans le Hollywood de 1969, en pleine transformation. Margot Robbie y interprète l’actrice Sharon Tate, sauvagement assassinée par le clan de Charles Manson.

Avec 389 millions de dollars de recettes au box-office mondial et trois Oscars, dont celui du meilleur acteur dans un second rôle pour Brad Pitt, Once Upon a Time in Hollywood fut objectivement un succès. En 2021, le réalisateur a même offert un développement au personnage de Cliff Booth dans un roman paru aux éditions Fayard.

Voici les 11 plus grands films de tous les temps selon Quentin Tarantino

Si Quentin Tarantino est donc très fier de son dernier long-métrage, il considère, en revanche, que Grindhouse, le diptyque constitué de Boulevard de la mort et de Planète Terreur, réalisé par Robert Rodriguez, est le plus incompris de sa filmographie :

Les spectateurs n’avaient pas la moindre putain d’idée de ce qu’ils étaient en train de regarder. Ce que nous faisions n’avait aucun sens pour eux. On était trop cool pour rentrer dans une case.