AccueilPop culture

Savez-vous quelles sont les plus vieilles émissions de la télé française ? (il y a des surprises)

Savez-vous quelles sont les plus vieilles émissions de la télé française ? (il y a des surprises)

Publié le

Image :

Capture d’écran INA – Des chiffres et des lettres

Eh non, contrairement à ce que vous pensez, Vivement dimanche n’est PAS la plus vieille émission de France…

Il y a des émissions qu’on a l’impression de connaître depuis toujours. C’est normal, elles étaient déjà diffusées avant notre naissance. Parfois même avant la naissance de nos parents. Mais, hors journaux télévisés, est-ce que vous pouvez citer les émissions les plus vieilles de la télé ? On vous a préparé le classement et, vous allez le voir, certains programmes sont surprenants.

À voir aussi sur Konbini

#10. Téléshopping (1987)

On s’est tous déjà demandé qui achetait des sets de couteaux, des centrales vapeur et des kits de détachants miracles le matin en regardant TF1. Mais le constat est là : si le Téléshopping est diffusé depuis 37 ans, c’est bien la preuve que des gens y trouvent leur bonheur.

Concept emprunté aux États-Unis, le télé-achat a été animé par Pierre Bellemare et Maryse Corson puis, à partir de 1994, par le duo Laurent Cabrol/Catherine Falgayrac. Aujourd’hui, pour vendre des Infinity Cooks Deluxe (c’est un vrai produit, attention), TF1 mise sur le duo Marie-Ange Nardi et Alexandre Devoise. Et ce n’est pas près de s’arrêter. C’est le mimi, c’est le rara, c’est le ?

#9. Turbo (1987)

On va le voir dans ce classement, le sport occupe une place importance. Et parmi les plus jeunes des vieilles émissions, on retrouve Turbo et son générique culte. C’est même l’un des tout premiers programmes de M6 puisque la chaîne a été lancée moins d’une semaine avant, le 1er mars 1987. En tout cas, depuis 37 ans, Dominique Chapatte se fait plaisir au volant de Porsche ou de Ferrari sur des circuits ou à tester les nouvelles R25 GTX, Golf Bon Jovi et autres AX K-Way dans la campagne française. C’est le petit plaisir des fans de bagnoles.

#8. Télématin (1985)

Un peu d’actu, de politique et de météo, le tout saupoudré de chroniques culture, cuisine ou bricolage : voilà le secret de la morning routine de France 2 depuis presque 40 ans. Émission phare des matinées de la télé, Télématin continue de réveiller les Français malgré les années et animateurs qui défilent : Julien Lepers, Roger Zabel, Catherine Ceylac ou l’emblème du programme, l’étrangleur de stagiaires, William Leymergie. Depuis l’année dernière, il y a un petit vent de fraîcheur pour l’émission qui a vu l’arrivée de Marie Portolano en renfort de Thomas Sotto. Youpi Matin.

#7. Téléfoot (1977)

La grande messe du dimanche matin. Pour toute une génération, Téléfoot, c’est Thierry Roland, Christian Jeanpierre, Vincent Hardy, et un Pascal Praud pas encore radicalisé. C’est le Top Buts. C’est des résumés de Sochaux-Sedan devant un public de U9 de Montceau-les-Mines.

Mais pour les plus vieux, Téléfoot, c’est beaucoup que ça. C’était l’occasion d’avoir un magazine consacré au sport numéro 1, animé par Pierre Cangioni, avec des résumés d’un ou deux matches le vendredi ou le samedi soir, des portraits de joueurs et des buts venus d’ailleurs. Il faudra attendre 1981 pour que l’émission passe le dimanche, avec la possibilité de diffuser davantage de résumés et de devenir l’émission culte qu’on connaît. Même si, avec les multiples diffuseurs actuels, elle ne l’est plus tout à fait aujourd’hui.

#6. 30 millions d’amis (1976)

Pas la peine de mentir : on connaît tous le générique et on est tous déjà restés bloqués 10 minutes, sans trop savoir pourquoi, devant un reportage sur des labradors, des lapins ou des perruches. C’est la magie de 30 millions d’amis : des petites bêtes trop mignonnes, des vidéos pleines d’optimisme, dans des beaux décors. Forcément, ça marche. En plus, c’est pour une bonne raison puisque l’émission sensibilise à la cause animale.

Si l’émission incarnée par le berger allemand Mabrouk s’est arrêtée en 2016, elle aura quand même été diffusée pendant 40 ans. C’est plutôt pas mal. D’autant plus que la fondation 30 millions d’amis continue d’exercer.

#5. Stade 2 (1975)

C’est un autre rendez-vous immanquable du dimanche : Stade 2, le magazine de tous les sports, surtout de ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une médiatisation importante. C’est sans doute cette formule finalement toute simple qui fait le succès de l’émission depuis maintenant (presque) 50 ans.

Créée et animée par Robert Chapatte, Sport sur l’A2 — de son premier nom — a su traverser les décennies, portée par des animateurs et animatrices qui auront marqué l’émission, de Gérard Holtz à Matthieu Lartot, en passant par Patrick Chêne, Pierre Sled, Christian Prudhomme, Laurent Luyat, Lionel Chamoulaud ou Céline Géraud. Vive le sport sur Antenne 2 !

#4. Thalassa (1975)

Pour les plus jeunes, cette émission reste un mystère. Qui peut regarder une émission sur la mer, les poissons et les chalutiers ? Et pourtant… Thalassa est bel et bien un monument de la télévision française À sa tête, Georges Pernoud qui a porté l’émission pendant 42 ans, de 1975 à 2017. Depuis, le navire Thalassa a connu des traversées plus agitées, avec un arrêt et une reprogrammation le dimanche après-midi depuis 2020. Mais l’émission n’a pas sombré. La preuve : elle va retrouver sa case historique du vendredi soir en 2024. Insubmersible.

#3. Automoto (1975)

Pour celles et ceux qui doutaient encore que les Français aiment les bagnoles : parmi les 10 plus vieilles émissions de l’histoire de la télé française, deux sont consacrées aux voitures et la plus ancienne est diffusée depuis presque 50 ans. Pour la petite anecdote, c’est le père d’Antoine de Caunes, Georges, qui a lancé Automoto – enfin, Auto-moto 1, au départ — sur la première chaîne, en 1975, pour le plus grand bonheur des amateurs de grosses cylindrées.

Pour le plus grand bonheur de TF1 qui, depuis plus de 45 ans, n’a pas eu besoin de changer sa grille du dimanche matin entre Automoto et Téléfoot. Ça sera pareil pour les 45 prochaines années ?

#2. Des chiffres et des lettres (1972)

2024-1972 = 52. Le compte est bon. OK, ce n’était pas très dur. Mais quand même : 52 ans à demander des consonnes et des voyelles pour essayer de former un mot de huit lettres sur une musique d’ascenseur (ou à essayer de trouver 952 avec juste 1, 5, 25 et 10 comme nombres à utiliser).

On a évidemment tous regardé Des chiffres et des lettres. On n’a évidemment jamais trouvé un calcul mental. On n’a évidemment jamais formé un mot de plus de 5 lettres (et encore, c’était une insulte). On n’a évidemment jamais compris comment ils trouvaient tout ça en 30 secondes. Bref : c’est le plus ancien des jeux télé et si on veut taper plus loin, la version uniquement basée sur les lettres, Le Mot le plus long, existait depuis 1965. La France, un grand pays de lettres. Et de chiffres, aussi.

#1. Le Jour du Seigneur (1949)

La grande messe du dimanche matin. La vraie, celle avec les curés, les enfants de chœurs et les hosties. On n’a pas besoin de présenter Le Jour du Seigneur : il s’agit d’un magazine suivi de la diffusion d’une messe.

Mais si on veut être tout à fait honnêtes, ce sont en réalité plusieurs émissions religieuses qui occupent les premières places des plus vieilles émissions de la télé française. On retrouve à intervalle plus ou moins régulier : Présence protestante (1955), Chrétiens orientaux et Orthodoxie (1965), La Source de vie, Judaica et À l’origine (1962). Mais bon… On n’allait pas faire un classement entier sur les émissions religieuses dominicales de France 3, non ? Non.