Rends les œuvres : la Suisse restitue un bout de statue volé à l’Égypte

Rends les œuvres : la Suisse restitue un bout de statue volé à l’Égypte

Image :

© Juliet Furst/Unsplash

photo de profil

Par Konbini avec AFP

Publié le

Il s’agit d’un bout de statue de Ramsès II, volé entre la fin des années 1980 et le début des années 1990.

La Suisse a restitué début juillet à l’Égypte un fragment d’une statue du pharaon Ramsès II vieille de plus de 3 400 ans, qui avait été volé il y a plusieurs décennies dans un temple à Abydos. C’est la directrice de l’Office fédéral de la culture (OFC), Carine Bachmann, qui a remis à Berne cet “important bien archéologique” à l’ambassade d’Égypte en Suisse.

À voir aussi sur Konbini

La sculpture en pierre du pharaon Ramsès II à laquelle appartient le fragment restitué fait partie d’une statue de groupe où le roi est assis aux côtés de différentes divinités égyptiennes, selon l’OFC. Monté sur le trône à 25 ans, en succédant à son père Séthi Ier, Ramsès II a dirigé l’Égypte pendant environ 66 ans, soit le règne le plus long de l’histoire égyptienne. Une exposition lui est consacrée en ce moment à Paris jusqu’au 6 septembre.

Le fragment restitué avait été volé entre la fin des années 1980 et le début des années 1990 dans le temple de Ramsès II à Abydos en Égypte, précise-t-il dans un communiqué. Il avait transité par différents pays avant d’arriver en Suisse, où il avait finalement été confisqué par les autorités du canton de Genève au terme d’une procédure pénale.

“Cette restitution souligne l’engagement commun de la Suisse et de l’Égypte pour lutter contre le commerce illicite de biens culturels, renforcé en 2011 par l’entrée en vigueur d’un accord bilatéral concernant l’importation et le retour de biens culturels”, a indiqué l’Office fédéral de la culture. Aussi bien la Suisse que l’Égypte sont parties à la Convention de l’Unesco de 1970 pour interdire et empêcher l’importation, l’exportation et le transfert de propriété illicite des biens culturels.