AccueilPop culture

Quand le réalisateur de Donnie Darko démonte les théories des fans

Quand le réalisateur de Donnie Darko démonte les théories des fans

Publié le

Vous aussi, vous avez une théorie cheloue sur ce film ?

À voir aussi sur Konbini

Ça fait bizarre de se dire que quinze ans ont passé depuis la sortie de Donnie Darko, le premier film de Richard Kelly, considéré comme un film culte et qui a lancé la carrière de Jake Gyllenhaal. À quelques jours de la sortie en Blu-ray d’une version restaurée en 4K pour l’anniversaire du film, le réalisateur s’est confié sur la signification de son œuvre et sur le plantage total qu’a été sa suite, Donnie Darko 2 : L’Héritage du sang (2009). Il en a également profité pour dézinguer quelques théories célèbres qui circulent chez les fans.

Le magazine NME explique comment, malgré la popularité du film, Richard Kelly ne s’était pas rendu compte de l’impact qu’il avait eu. Le réalisateur a déclaré:

“Chaque jour, je suis surpris en voyant que des spectateurs découvrent ce film, l’adoptent et ont envie d’en discuter. Tout le merchandising qui a été généré par ce film m’a fait plaisir, parce que le film a longtemps été considéré comme un ratage.”

Interrogé sur ce qu’il ferait autrement aujourd’hui, Richard Kelly parle du maigre budget dédié aux effets spéciaux. Mais les fans et les critiques ont particulièrement accroché aux effets lo-fi de Frank, le lapin démoniaque.

” Sur aucun de mes films, je n’ai eu assez de budget pour les effets spéciaux. Je n’ai jamais pu faire tout ce que j’avais en tête. Il y a des séquences entières que je n’ai pas pu réaliser parce qu’elles coûtaient trop cher. “

Quant au sequel controversé Donnie Darko 2 : L’Héritage du sang, le réalisateur en parle comme d’une spoliation. Il assure ne jamais vu le film.  Malgré cette suite décevante, les fans du film original ont toujours autant de théories sur le film. Il y a ceux qui pensent que “Donnie est mort tout au long du film” tandis que certains y voient une pub contre l’alcool au volant. Lisez l’interview complète pour voir comment le réalisateur démonte une par une ces légendes sur le film.

“Je n’ai pas de définition absolue de l’hallucination. Je pense que le film est vrai jusqu’à un certain point, mais qu’est-ce que la réalité de toute façon ?”

Traduit de l’anglais par Dario

À lire – > Ryan Gosling, Harrison Ford : les premières images impressionnantes de Blade Runner 2049