AccueilPop culture

Pourquoi il faut absolument voir et écouter le Grünt #57 de Wallace Cleaver

Pourquoi il faut absolument voir et écouter le Grünt #57 de Wallace Cleaver

avatar

Par Timothée Van Poecke

Publié le

Wallace Cleaver accompagné d’un casting pareil, il fallait forcément s’attendre à une réussite.

Le 57e épisode de la série de freestyles du média Grünt est disponible depuis mercredi. Après un excellent passage de Rounhaa il y a presque un mois, c’est au tour de Wallace Cleaver de se prêter à l’exercice. Avec un casting pareil et une performance aussi bonne, on s’est sentis obligés de vous raconter à quel point ce Grünt #57 est important.

À voir aussi sur Konbini

Un temps d’avance

Pour commencer, qui est Wallace Cleaver ? Vous avez peut-être déjà entendu parler de Luther, Khali ou encore Nes, ces artistes qu’on appelle (grossièrement) la nouvelle génération du rap en France ? Eh bien, le prochain que vous allez connaître, c’est peut-être Wallace.

Chargement du twitt...

Le rappeur de Blois commence très jeune à écrire des textes mais c’est en 2018 qu’il sort ses premiers morceaux et qu’il évolue aux côtés de KuRt 20:20. Ils forment le Garden Club et vont même jusqu’à faire des concerts ensemble. En 2019, ils vont notamment faire la première partie de Fixpen Sill, groupe de Keroué, l’un des invités iconiques de ce Grünt #57.

Wallace Cleaver enchaîne les projets solo en même temps que son art se perfectionne et, surtout, que l’oreille du public s’adapte à ses sonorités. Sa nonchalance et sa manière de poser sur un morceau sont plus accessibles aujourd’hui qu’elles ne l’étaient en 2019. Capable de te faire pleurer d’émotion comme de te plonger dans une ambiance agressive et incisive, Wallace fait aujourd’hui partie d’une vague d’ovnis, et c’est l’heure pour lui de recevoir enfin la lumière qu’il mérite.

Casting 5 étoiles

La sortie d’un freestyle de Grünt est aujourd’hui un véritable événement pour les fans de rap. Qui dit événement dit généralement “teasing” et annonce, alors le média prend l’habitude d’envoyer une image énigmatique quelques jours avant le moment venu. Une paire de lunettes bien rondes au milieu d’une table de freestyle, il n’en fallait pas plus au public pour comprendre que le prochain, c’était Wallace Cleaver.

Chargement du twitt...

Au moment de l’annonce, les réactions positives s’enchaînent, et le public n’a pas eu tort de croire en ce numéro 57 puisque Wallace a ramené avec lui un casting très intéressant : Sheldon, Sto, Selug, Keroué, Mairo, Eden Dillinger, M Le Maudit, AnNie .Adaa, Henri Bleu et Kingoss.

Ce line-up, c’est l’une des premières raisons de la réussite de ce freestyle. Ce mélange entre rappeurs installés et émergents donne une saveur particulière à la performance. Voir Keroué, le premier invité de l’histoire des freestyles Grünt, Sheldon, fondateur et rappeur emblématique de la 75e Session, ou encore Eden Dillinger, présent et estimé depuis plus de sept ans dans la scène rap en France, rapper aux côtés d’artistes aussi talentueux les uns que les autres, c’est tout simplement beau.

Quand on parle de la nouvelle génération de rappeurs, on pense au nombre d’artistes qui sont déjà passés au micro de Grünt : Nes, Yvnnis, Winnterzuko, H JeuneCrack, Empty7… Mais pour cet épisode 57, Wallace Cleaver s’est chargé de ramener plusieurs têtes à suivre absolument au même endroit, au même moment.

Sto, rappeur lillois, tête d’affiche du mouvement jersey en France, un artiste dont Le Captain Nemo a d’ailleurs déjà parlé sur Konbini, fait partie du casting. Sa présence et sa prestance dans ce freestyle Grünt sont d’une grande efficacité et d’une grande puissance. Parlons aussi de Mairo, rappeur suisse déjà présent sur les freestyles Grünt de H JeuneCrack et Slimka. Sa technique et ses talents d’écriture sont aujourd’hui une évidence de cette nouvelle scène francophone.

Le dernier dont on avait envie de parler, c’est Selug. À seulement 17 ans, il a certainement sorti la meilleure performance de ce Grünt #57. Son excellent projet commun avec $enar, Éternel retour, sorti fin 2022, a mis un réel coup de projecteur sur cet artiste beaucoup trop précoce. Sa technique, sa précision, sa polyvalence… Selug a tout du rappeur à suivre.

Chargement du twitt...