AccueilPop culture

Pour Self, son prochain court-métrage, Pixar revient à l’animation en stop-motion

Pour Self, son prochain court-métrage, Pixar revient à l’animation en stop-motion

Image :

© Pixar Animation Studios

avatar

Par Adrien Delage

Publié le

Ou plus précisément à une animation qui innove avec un croisement entre stop-motion et images de synthèse.

En attendant Vice-Versa 2, le prochain film de Pixar prévu pour le 19 juin dans nos salles obscures, le studio américain va lancer un nouveau court-métrage dans sa catégorie des SparkShorts, une collection de films courts et indépendants que Disney diffuse sur sa plateforme de streaming. Pixar a déjà sorti 10 SparkShorts depuis Purl en 2019 et le suivant va quelque peu remanier la recette du studio. En effet, pour le mystérieux Self, Pixar va mixer animation en stop-motion et images de synthèse afin d’innover et de promettre au public une expérience inédite sur leur écran.

À voir aussi sur Konbini

Self est une sorte d’adaptation libre des Aventures de Pinocchio. On y suivra le voyage émouvant et introspectif d’une poupée en bois dans un univers merveilleux. Le film piochera ses références et rendra hommage à la culture éthiopienne. Self sera d’ailleurs mis en scène par une réalisatrice éthiopienne, Searit Huluf, qui a déjà bossé sur Alerte rouge et Soul. La sortie du court sur Disney est prévue pour le 2 février et Pixar a déjà révélé une première image histoire d’admirer le résultat de cette technique d’animation nouvelle.

© Pixar Animation Studios

Self et Vice-Versa 2 seront les deux grosses sorties de Pixar en 2024. L’année d’après, on attend le retour des jouets d’Andy avec Toy Story 5 et Elio, un garçon de onze ans qui va s’improviser voyageur spatial. Enfin, le studio planche sur deux films inconnus prévus en 2026, et sa première série animée originale, Win or Lose, qui suit une équipe de softball au cours de la finale du championnat collégien. Sauf changement de dernière minute, les huit épisodes sortiront cette année sur Disney+.