AccueilPop culture

On a sélectionné pour vous les 7 séries à ne pas rater en janvier 2024

On a sélectionné pour vous les 7 séries à ne pas rater en janvier 2024

Publié le

Image :

© Apple TV+/HBO/Amazon Prime Video

Chaque mois, Konbini sélectionne pour vous la crème de la crème côté séries !

#1. Echo

À voir aussi sur Konbini

Si 2024 ne sera pas très exhaustive du côté du cinéma pour Marvel Studios (seul Deadpool 3 est prévu en juillet), l’équipe de Kevin Feige compte bien se rattraper avec les séries Disney+. Dès le début de l’année, c’est Maya Lopez, alias Echo, qui aura droit à sa série, après avoir été introduite dans Hawkeye. Alaqua Cox y reprendra son rôle, tout comme Charlie Cox et Vincent D’Onofrio, les interprètes respectifs de Daredevil et Wilson Fisk.

Echo sera la première série lancée sous le label Marvel Spotlight, qui rassemble des histoires décorrélées de l’intrigue principale du MCU. Dans l’idée, ces productions pourront être vues sans avoir besoin du background des nombreuses phases de la Maison des Idées. Maya Lopez retournera dans l’Oklahoma pour se rapprocher de sa famille et de la communauté amérindienne dont elle est originaire, sans se douter que son passé violent va la rattraper et bouleverser son quotidien.

Pour qui ? Les Marvel boys et girls, évidemment.

Où et quand ? Sur Disney+, dès le 10 janvier.

#2. Criminal Record

Apple tente de créer son True Detective en 2024 avec Criminal Record, un thriller policier sombre et prometteur. Dans cette création britannique imaginée par Paul Rutman (Next of Kin), deux détectives, un vétéran et une jeune recrue, se disputent sur une enquête de longue date qui vient d’être rouverte. Le meurtrier est toujours dans la nature et l’affaire reprend après un coup de fil anonyme sur l’identité présumée du tueur. Avec Peter Capaldi (Doctor Who) et Cush Jumbo (The Good Wife).

Pour qui ? Les amateurs de true crime et du docteur Capaldi.

Où et quand ? Sur Apple TV+, dès le 10 janvier.

#3. True Detective: Night Country

Autrefois considéré comme le polar nouvelle génération dans les années 2010 avec une première saison exceptionnelle, True Detective a fini par tomber dans l’oubli après une saison 2 plus que clivante et une troisième très bonne mais passée quasi inaperçue. On pensait la série morte mais HBO a décidé de la faire renaître en passant un grand coup de balai dans les coulisses. Nic Pizzolatto, le créateur du show, a été remercié au profit d’une équipe et d’un casting plus féminin pour rafraîchir l’anthologie culte.

La showrunneuse Issa Lopez reprend le flambeau et la série quitte ses décors du sud de l’Amérique pour le froid de l’Alaska. Les deux détectives de cette saison 4 intitulée Night Country seront campées par Jodie Foster et la boxeuse professionnelle Kali Reis. Elles vont mener l’enquête sur la disparition mystérieuse et sanglante de huit scientifiques isolés dans une station de recherche. La saison 4, tournée intégralement dans les paysages sublimes de l’Islande, promet de révolutionner la série culte pour notre plus grand plaisir.

Pour qui ? Les fans de personnages nihilistes, sombres et torturés comme ce bon vieux Rust Cohle.

Où et quand ? Sur Amazon Prime Video via le Pass Warner, dès le 15 janvier.

#4. Hazbin Hotel

En collaboration avec les productions bizarroïdes et toujours captivantes d’A24, Amazon proposera un ovni animé en ce début d’année. Hazbin Hotel est décrit comme une comédie musicale queer et pour adultes, qui se déroule… en enfer. Une ambiance rétro-gothique, dans un style superbe à la croisée de Cuphead et la série animée Harley Quinn, où l’on suit le parcours de Charlie Morningstar, une jeune princesse démone qui rêve de venir bâtir un hôtel et le diriger.

Chaque année, les damnés sont massacrés par des anges supérieurs à cause de la surpopulation dans les limbes de feu. Mais Charlie aimerait leur offrir un refuge et une chance de rédemption avec son hôtel. Elle pourra compter sur l’aide de ses ami·e·s dont Vaggie, sa compagne, Angel Dust, un démon gay et acteur porno qui a accessoirement six bras, ou encore Alastor, un être infernal ancien qui est craint dans tout le royaume des morts.

Pour qui ? Les aficionados de comédies musicales, de Tim Burton et de la webcomic ZooPhobia.

Où et quand ? Sur Amazon Prime Video, dès le 19 janvier.

#5. The Woman in the Wall

Diffusée en août dernier sur la BBC, la minisérie The Woman in the Wall traverse enfin la Manche grâce à Paramount+. Un thriller policier et psychologique à l’anglaise, avec la toujours géniale Ruth Wilson (Luther, His Dark Materials) en tête d’affiche. Elle incarne Lorna, une jeune femme sans histoire qui se réveille avec un cadavre dans sa maison. Lorna n’est pas une tueuse mais elle souffre d’un problème chronique de somnambulisme quand elle dort et ne se souvient jamais de rien de ses crises. Lorsqu’un policier frappe à sa porte, elle décide de retourner dans son Irlande natale pour comprendre l’origine de ses troubles du sommeil.

Pour qui ? Les fans de Luther et d’Insomnia de Christopher Nolan.

Où et quand ? Sur Paramount+, dès le 20 janvier.

#6. Griselda

Narcos vous manque ? Netflix a trouvé son successeur officiel avec Griselda, une minisérie sur la vie de Griselda Blanco, narcotrafiquante colombienne surnommée la Reine de la coca. Sofía Vergara (Modern Family) incarne la baronne de la drogue dans un biopic qui explorera les trois facettes contradictoires de sa personnalité : parraine d’un complexe de drogue le matin, mère aimante le jour et meurtrière à la nuit tombée. La série, cocréée par Eric Newman (le créateur de Narcos, Narcos: Mexico et La Réalité en face, aussi sur Netflix) reviendra plus précisément dans les années 1980 à Miami, en Floride, où Griselda Blanco avait établi un business souterrain et fructueux.

Pour qui ? Les fans endeuillés de Narcos.

Où et quand ? Sur Netflix, dès le 25 janvier.

#7. Masters of the Air

En plein âge d’or de HBO et par deux fois, Tom Hanks et Steven Spielberg ont révolutionné la série de guerre avec Band of Brothers et The Pacific. Une, voire deux décennies plus tard, les deux hommes reviennent avec la même ambition pour Masters of the Air, une série tellement chère que HBO (sûrement aux abois avec The Last of Us et les spin-off de Game of Thrones) a passé la main au profit d’Apple. La promesse d’un grand spectacle historique et humain, dont la saison aurait coûté plus de 200 millions de dollars à produire.

Basée sur un livre de l’historien Donald L. Miller, Masters of the Air reviendra sur les Mighty Eighth, une équipe de bombardiers aériens pendant la Seconde Guerre mondiale. La 8th Air Force de l’US Air Force avait pour mission de bombarder les armes et lieux stratégiques du Troisième Reich au cours du conflit mondial.

Comme pour Band of Brothers et The Pacific, qui avait révélé une pléthore d’acteurs dont Michael Fassbender, Damian Lewis, Rami Malek ou encore Jon Bernthal, Masters of the Air comptera dans ses rangs de jeunes comédiens en pleine explosion dont Austin Butler (Elvis), Callum Turner (Les Animaux fantastiques), Freddy Carter (Shadow and Bone) et Barry Keoghan (Les Banshees d’Inisherin).

Pour qui ? Les fans nostalgiques de Band of Brothers et The Pacific.

Où et quand ? Sur Apple TV+, dès le 26 janvier.