AccueilPop culture

Mort de la reine Elizabeth II : 10 fois où on l’a incarnée (plus ou moins bien) à l’écran

Publié le

par Arthur Cios

D’un biopic oscarisé aux Simpson, il n’y a qu’un pas.

Mort de la reine Elizabeth II : 10 fois où on l’a incarnée (plus ou moins bien) à l’écran

(© Netflix/Fox)

Long live the Queen. Même si la reine Elizabeth II nous a quittés ce 8 septembre 2022, elle restera une figure pop culture forte. Rien que sur le petit et le grand écran, nombreux sont les objets filmiques à avoir représenté d’une manière ou d’une autre la monarque.

Petite sélection non exhaustive :

The Queen, 2006, incarnée par Helen Mirren

Peut-être la représentation de la Reine la plus connue, ou reconnue. En tout cas, le seul vrai biopic officiel considéré par les aficionados de la monarchie – et par la critique, puisque Helen Mirren a reçu un Oscar de la Meilleure actrice pour son incarnation d’Elizabeth II, dans les jours qui ont suivi le décès de Lady Di.

The Crown, depuis 2016, incarnée par Claire Foy, Olivia Colman et Imelda Staunton

Aux commandes de cette série royale, on retrouve Peter Morgan, scénariste dont la carrière est constituée à 85 % de portraits plus ou moins élogieux de la Reine. On lui doit le script du film ci-dessus, The Queen, mais aussi celui de la pièce The Audience, elle aussi confiée à l’interprétation d’Helen Mirren. Mais pour The Crown, il ne fallait non pas une, ni deux, mais trois Elizabeth. La série a ainsi trouvé trois actrices pour porter la couronne au fil des décennies : Claire Foy, pour l’aube du règne, Olivia Colman, pour le face-à-face avec Thatcher, et Imelda Staunton, la prochaine à incarner le rôle dans les saisons 5 et 6, qui reviendront sur ses relations tendues avec Lady Di. Le cinquième chapitre de The Crown est attendu sur Netflix dans le courant du mois de novembre.

Spencer, 2022, incarnée par Stella Gonet

Ce biopic réalisé par Pablo Larrain, sur les derniers jours de Lady Di auprès de la famille royale pendant la période de Noël 1991, est connu pour l’interprétation de Kristen Stewart (pour lequel elle fut nommée aux Oscars), et à juste titre. Néanmoins, il ne faudrait oublier la présence de la Reine mère, incarnée parfaitement par Stella Gonet en matriarche dont la présence n’aide en rien à la situation tendue entre la princesse et son mari.

Le Discours d’un roi, 2010, incarnée par Freya Wilson

L’une des rares fois où l’on a pu voir la Reine avant qu’elle n’accède au trône. En effet, ici, on se concentre sur le roi George VI et les premières années de son règne, avant la Seconde Guerre mondiale, quand ses deux filles, dont une certaine Elizabeth, ne sont encore que des enfants. Encore un film qui est reparti avec son lot de statuettes dorées (quatre). Pas pour l’incarnation de la petite Freya Wilson, mais tout de même, il fallait le notifier.

Doctor Who, depuis 1963, incarnée par Mary Reynolds et Jessica Martin

Forcément, quand on a pour héros un alien qui peut voyager à travers le temps et l’espace dans une série qui dure depuis 1963, les occasions de croiser des figures historiques ne manquent pas. La famille royale n’a pas échappé à la règle, et on a ainsi pu rencontrer, au fil des aventures du Docteur, des ancêtres de la Reine, mais aussi l’une de ses descendantes, prénommée Liz Ten (ou Elizabeth X, si on veut être plus royaliste que le roi). La Queen a elle-même fait deux apparitions notables : dans “Silver Nemesis”, un épisode spécial pour les 25 ans de Doctor Who en 1988, où elle était incarnée par une certaine Mary Reynolds, et plus récemment en 2007, dans “Voyage of the Damned”, où elle était campée par Jessica Martin. Les Whovians se souviennent d’ailleurs très bien de cet épisode dans lequel David Tennant donnait la réplique à une autre queen… Kylie Minogue.

Y a-t-il un flic pour sauver la reine ?, 1988, incarnée par Jeannette Charles

Avant toutes ses représentations très sérieuses, nous avons eu droit à un paquet de comédies. Celle des ZAZ, première pierre d’une trilogie culte faisant suite à la série tout aussi culte Police Squad, voit notre cher Frank Drebin (Leslie Nielsen) au milieu d’une enquête lors de laquelle il va devoir sauver la Reine – enfin, va croire qu’il faut la sauver. Cette dernière est jouée par Jeannette Charles, actrice connue pour… sa ressemblance avec la Reine, et pour l’avoir incarner plusieurs fois. Mais on va en reparler.

Austin Powers dans Goldmember, 2002, incarnée par… Jeannette Charles

Là, c’est de l’ordre du caméo. Pourquoi citer ce film ici ? Parce que, déjà, il est culte. Mais surtout parce que, justement, il s’agit de la sixième et dernière fois où Jeannette Charles a incarné la Reine au cinéma – pas sur le petit écran, où elle a joué ce rôle plus de vingt fois ! Et donc, en hommage pour l’actrice, on était obligé de le mentionner.

Churchill : The Hollywood Years, 2004, incarnée par Neve Campbell (!)

Si vous cherchez à regarder un film fidèle sur la Reine, dirigez-vous vers The Crown ou The Queen. Mais si vous cherchez à vous marrer, et à être surpris, foncez tête baissée sur ce nanar incroyable où Hitler cherche à se marier avec quelqu’un de la famille Windsor – chose à laquelle va s’opposer un jeune Churchill musclé et badass, incarné par Christian Slater (!), et une Elizabeth maniant les armes à feu (!!), jouée par Neve Campbell (!!!), connue pour avoir le rôle principal des Scream. Il vous faut quoi de plus, en fait ?

Les Simpson, depuis 1989, incarnée par Tress MacNeille, Eddie Izzard et Marcia Wallace

Forcément, en trente-trois ans de règne télévisuel, la série animée Les Simpson ne s’est pas privée de repeindre en jaune, plus d’une fois, la monarque britannique. Son personnage a fait six apparitions en tout, tantôt incarné par Tress MacNeille, tantôt par Marcia Wallace (qui est aussi la voix d’Edna Krapabelle), tantôt par l’humoriste anglaise Eddie Izzard. Et, dans le monde coloré et déjanté de Matt Groening, la Reine a failli anoblir Krusty le clown, et a envoyé Homer, de passage chez les rosbifs, en prison dans la tour de Londres.

Le Bon Gros Géant, 2016, incarnée par Penelope Wilton

Dans le livre de Roald Dahl, le Géant est accueilli, à la fin, par la reine d’Angleterre en personne. Dans le film d’animation de 1989, la Reine est doublée par Angela Thorne. Mais surtout, dans l’adaptation de Steven Spielberg, elle est jouée par Penelope Wilton. Le livre est culte, les différentes versions plus ou moins. Le fait est que le combo Elizabeth II x Steven Spielberg est beau.

3 bonus, pour le plaisir :

  • Dans Ali G, on ne voit pas la Reine, on l’entend juste. Mais bon, quiconque ayant vu Ali G se souvient de cette scène.
  • Dans Peppa Pig, la Reine saute dans des flaques de boue avec la jeune cochonne. Oui, vous avez bien lu…
  • Dans Les Profs 2, les enseignants sont dans l’obligation de donner des cours à la fille de la Reine. Voilà, voilà…

À voir aussi sur Konbini :