AccueilPop culture

Mais pourquoi tout Internet a décidé d’aller voir Les Minions en costard ?

Publié le

par Arthur Cios

Une trend TikTok qui s’est vu interdire en Angleterre. C’est quoi cette histoire encore ?

Mais pourquoi tout Internet a décidé d’aller voir Les Minions en costard ?

(© TikTok)

Si vous traînez sur les réseaux sociaux régulièrement, vous avez dû voir passer des vidéos de jeunes femmes et hommes allant au cinéma sur leur 31, et ce pour aller voir… Les Minions 2 : Il était une fois Gru. Le hashtag #gentleminions a déjà plus de 21 millions de vues sur TikTok, les chiffres ne font que grimper, et ce n’est que le début.

Chargement du twitt...

Une incongruité qui a poussé des cinémas en Angleterre à interdire cette mode — oui, des établissements refusent désormais catégoriquement l’entrée dans les salles obscures à tout groupe en costume —, alors même que le film explose les chiffres au box-office. Mais d’où vient cette mode, et pourquoi en arrive-t-on à cette interdiction ?

Une trend sans doute ironique aux conséquences réelles

Difficile de retrouver l’origine de cette trend absurde, mais il semblerait que tout ce bazar vienne d’un mème ayant émergé fin 2020. Il a été utilisé pour évoquer l’idée d’aller voir Les Minions 2 en étant sur-sappé. Et il faut croire que la blague a été prise au pied de la lettre.

(© Reddit)

Reste à savoir pourquoi la vanne s’est concrétisée sur ce film en particulier. Peut-être parce qu’il est aux antipodes du “chic”, ou pour se moquer des “boomers” partageant du contenu des Minions. Reste que, pour la plupart, l’envie de voir le film est réelle – le premier Moi, moche et méchant étant sorti en 2010, les enfants ayant grandi avec cette franchise sont désormais de jeunes adultes. Ajoutez à cela le fait qu’il n’y a pas eu de volet depuis Moi, moche et méchant 3 en 2017, et vous comprendrez que la sauce ait pris si facilement.

Selon Variety, les premières vidéos TikTok du genre sont apparues en Australie, où le film est sorti une semaine plus tôt, le 23 juin. Et le mouvement devient conséquent. Assez pour que certains cinémas en Angleterre interdisent l’accès aux spectateurs sur leur 31, car derrière la vanne se cache un comportement jugé “abusif”. Certains auraient crié et jeté des choses sur l’écran pendant les séances.

Il n’en reste pas moins que c’est une aubaine pour la franchise. The Hollywood Reporter nous rapporte que 34 % de l’audience du film outre-Atlantique avait entre 13 et 17 ans. Ce qui est pile le public concerné par les mèmes donc, mais il s’agit surtout d’une tranche d’âge que l’on voit de moins en moins en salles – en tout cas pour un film d’animation.

Résultat : le film a été un carton lors de ses premiers jours. Avec un lundi férié de fête nationale aux États-Unis, c’est le plus gros box-office de ce week-end de jour de l’Indépendance, avec 125 millions récoltés sur le territoire national. Cela en ferait également le plus gros démarrage de la saga. Pas étonnant qu’Universal ait tenu à remercier ses fans en costume et cravate.

Chargement du twitt...

Chez nous, le film sort ce mercredi 6 juillet en salles. Reste à voir si cette trend va dépasser les frontières.

À voir aussi sur Konbini :