AccueilPop culture

Mais par quelle diablerie y a-t-il deux morceaux similaires dans le Top 50 ?

Publié le

par Pharrell Arot

On écoute Miss You ou Miss You ?

Mais par quelle diablerie y a-t-il deux morceaux similaires dans le Top 50 ?

Cet article a d’abord été publié dans notre newsletter Fast Forward le 27 octobre 2022.

Vous l’avez forcément entendu en doomscrollant TikTok, ce remix speed-up reprenant la voix du morceau “Jerk” d’Oliver Tree. Petit hymne dance music bien salle de sport, bien coucher de soleil à Marbella. Mais vous écoutez quelle version, vous ? Celle qui est numéro 5 du Top viral monde Spotify ou celle qui est numéro 6 du même Top viral monde Spotify ? Quoi ? Le même morceau deux fois ? Avec le même titre, mais pas les mêmes artistes ?

Le même morceau, enfin le même sample, la même durée, les mêmes montées et un studio plus gros pour Robin Schulz faisant sonner “son” remix plus fort. Mais de la course entre les deux producteurs allemands, c’est le jeune Southstar qui aurait frappé le premier, accusant forcément Robin Schulz d’être un gros copieur.

À voir aussi sur Konbini

Si cette petite guerre ferait un très bon épisode de C’est quoi, le sample ?, c’est surtout un œil jeté derrière le rideau de l’industrie du disque qui lave son linge sale en famille, les deux parties jurant avoir négocié les droits de la fameuse voix accélérée. Robin Schulz finit la course en tête car il est signé chez Atlantic Records, ce qui fait de lui le coloc de label d’Oliver Tree. La branche du label américain, qui n’adresse pas le sujet de la copie, se fend d’un commentaire un brin “rien à foutre” au journal anglais The Independent :

“La version de ‘Miss You’ par Robin Schulz est la version définitive de la chanson qui utilise la voix et la production du morceau ‘Jerk’ d’Oliver Tree.”

Ben bravo, l’industrie, mais vous n’en avez plus pour longtemps, car les IA sont à vos trousses.