AccueilPop culture

Les Flammes 2024 : qu’est-ce qui change par rapport à l’édition précédente ?

Les Flammes 2024 : qu’est-ce qui change par rapport à l’édition précédente ?

avatar

Par Timothée Van Poecke

Publié le

De nouvelles Flammes, une diffusion en prime time, une meilleure rediffusion… Tout ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle cérémonie des Flammes.

Ce lundi 11 décembre, nous assistions à la première conférence de presse de l’édition 2024 des Flammes, la cérémonie qui célèbre les cultures populaires. Après un premier épisode à succès, c’est le moment pour l’organisation de régler les petits détails qui feront de cet événement un moment absolument parfait.

À voir aussi sur Konbini

Plus grand

Pour 2024, Amadou Ba, directeur général de Booska-P, Yoan Prat et Tom Brunet, cofondateurs de Yard, annoncent de belles surprises. Pour commencer, la diffusion en prime time de la cérémonie. L’édition 2023 était rediffusée en différé à partir de 23 heures. Cette année, ce sera du direct, de la même manière que sur Twitch et YouTube.

Le deuxième gros changement concerne l’organisation d’un préshow ambitieux entre 18 heures et 21 heures. Les organisateurs travaillent à une plus grosse présence des fans autour du théâtre, notamment avec une privatisation de la place du Châtelet. Le but ? Y organiser des performances et des moments de connexion avec le public.

L’ajout et la modification de Flammes sont aussi à souligner. En plus de la nouvelle Flamme du Morceau de musiques africaines ou d’inspiration africaine de l’année qui remplace la Flamme du morceau afro ou d’inspiration afro de l’année, trois nouvelles viennent accompagner celles déjà présentes : la Flamme du rayonnement international, la Flamme de la révélation scénique de l’année et la Flamme du producteur de spectacle de l’année.

Chargement du twitt...

Dans les derniers changements et détails abordés par les organisateurs, on peut parler de la retransmission audio de la cérémonie. Les viewers et téléspectateurs se plaignaient d’un théâtre du Châtelet calme et sans engouement en 2023. Amadou Ba, Yoan Prat et Tom Brunet racontent que les micros installés uniquement en bas étaient la raison de cette mauvaise retransmission de l’ambiance générale de la salle. Le problème est voué à être résolu pour cette nouvelle édition.

D’autres informations concernant la cérémonie des Flammes 2024 arriveront dans les prochains mois, comme celle du nouvel host qui prendra la suite de Fadily Camara.

Sinon, rendez-vous le 25 avril pour assister à la cérémonie.