AccueilPop culture

Le Seigneur des anneaux : le jour où Aragorn a failli se battre contre Sauron

Publié le

par Adrien Delage

C’est une anecdote croustillante sur la trilogie culte de Peter Jackson, dont il existe encore quelques traces sur Internet.

Le Seigneur des anneaux : le jour où Aragorn a failli se battre contre Sauron

© YouTube

Si la hype du Seigneur des anneaux et de l’univers fascinant créé par J. R. R. Tolkien n’a jamais disparu au fil des ans, elle trouve actuellement un regain de popularité avec le lancement de la série Les Anneaux de pouvoir sur Prime Video. Mais contrairement à la trilogie de Peter Jackson, l’adaptation d’Amazon se déroule à une période bien différente de la quête de Frodon et sa communauté, dans une période encore plus trouble de la Terre du Milieu.

Toutefois, les deux œuvres ont une chose ou plus précisément un personnage en commun : Sauron, le bras droit de Morgoth et nouveau tyran des peuples libres, qui causait déjà du souci aux Elfes et notamment à Galadriel pendant le Deuxième Âge, et sert de fil rouge à la série.

Forcément, les fans espèrent une nouvelle apparition (et pas un simple caméo ou flash-back comme dans le premier épisode des Anneaux de pouvoir) de cet antagoniste emblématique de l’imaginaire de Tolkien. De la version de Peter Jackson, on retient évidemment l’œil omnipotent et terrifiant qui trône au-dessus des terres du Mordor, sur la tour de Barad-dûr. Là encore, le réalisateur néo-zélandais avait choisi de glisser une apparition physique de Sauron lors de la Dernière Alliance des Elfes et des Hommes, qui venait ouvrir La Communauté de l’anneau.

En vérité, il souhaitait aussi conclure sa trilogie avec un ultime affrontement entre Aragorn et le seigneur des ténèbres, qui reste encore aujourd’hui une anecdote croustillante sur cette saga culte des années 2000.

Quand Sauron devient un troll

Pour remettre un peu de contexte, et contrairement aux livres de Tolkien, Peter Jackson avait choisi de conclure Le Retour du roi avec une bataille spectaculaire devant la Porte Noire du Mordor, aussi appelée la bataille du Morannon. Pendant que Frodon et Sam luttent contre l’influence de l’Anneau unique et Gollum au sommet de la montagne du Destin, Aragorn et ses dernières troupes se lancent dans un assaut désespéré contre les forces de Sauron, afin de détourner son attention. Au summum du conflit, Aragorn repousse un troll avant de se faire écraser sous son pied, sauvé in extremis par la destruction de l’Anneau.

En réalité, ce troll lambda aurait dû être Sauron dans une première version du script.

Sur la Toile, il est encore possible de trouver des scènes coupées et des concept arts de cette séquence finalement supprimée au montage final, dans laquelle Sauron était censé mener ses troupes à la bataille. Il apparaît d’abord sous la forme angélique d’Annatar, qui lui permit de duper les Elfes et de forger les Anneaux de pouvoir pendant le Deuxième Âge.

Un duel entre Aragorn et lui devait conclure la bataille, alors que le futur roi Elessar le poignardait, en référence à l’affrontement entre Fingolfin et Morgoth lors du Premier Âge, conté dans Le Silmarillion. Si certaines de ces idées de mise en scène ont bien été gardées au montage, Sauron fut finalement remplacé par un troll en armure.

La décision de retirer cette scène du montage final provient directement de Peter Jackson, qui avait le sentiment de trahir l’œuvre de Tolkien et l’héroïsme de ses personnages comme il explique dans les bonus du Retour du roi :

“On a essayé de rendre Sauron encore plus impressionnant qu’il ne l’était à l’origine. On avait placé un acteur dans une armure, mais il n’était guère plus grand que Viggo Mortensen [l’interprète d’Aragorn, ndlr]. Mais ce n’était pas ce que Tolkien avait imaginé.

Finalement, on a compris que ça dévalorisait complètement les motivations d’Aragorn. Tout ce qui importe dans l’histoire, c’est Frodon et Sam. Et quand Aragorn apprend qu’ils sont toujours vivants, il sait qu’il doit tout tenter pour les aider.

L’héroïsme d’Aragorn ne se traduit pas à travers un duel contre un antagoniste d’envergure, mais par sa volonté de mettre sa vie et celle de ses hommes en jeu dans l’espoir quasi vain que Frodon et Sam parviennent à accomplir leur mission. Mais on voulait quand même offrir à Viggo un combat héroïque, contre un adversaire qui soit presque aussi menaçant que Sauron. Et c’est là que nous est venue l’idée d’un gros troll en armure.”

Par la suite, Peter Jackson explique que la scène du combat contre Sauron avait déjà été tournée et qu’ils ont remplacé le personnage en post-production par le fameux troll de la séquence finale, tout en gardant les plans sur Viggo Mortensen. La lumière aveuglante de l’apparition de Sauron sur le champ de la bataille est alors devenue celle de l’œil qui observe l’armée des Hommes, et est identifiée comme une attaque psychologique contre Aragorn et ses compagnons. Pour donner du sens à la stratégie de Grand-Pas, Peter Jackson a finalement tourné une scène dans laquelle le regard de l’œil se détourne de Frodon et Sam pour se poser sur la Porte Noire.

Déjà épique pour ses paysages sublimes et ses batailles impressionnantes, la vision d’un duel final entre Aragorn et Sauron avait de quoi titiller un peu plus notre amour pour ces films grandioses. Mais on apprécie aussi la volonté de Peter Jackson de respecter l’œuvre et les personnages créés par Tolkien, et qui a permis de consolider définitivement la place majeure du Seigneur des anneaux dans la pop culture.

À voir aussi sur Konbini :