AccueilPop culture

Jeffrey’s Toys, le magasin de jouets qui a inspiré la saga Toy Story, ferme ses portes après 86 ans d’existence

Vers l’infini et au-delà

Jeffrey’s Toys, le magasin de jouets qui a inspiré la saga Toy Story, ferme ses portes après 86 ans d’existence

Image :

© Pixar Animation Studios/Instagram

avatar

Par Adrien Delage

Publié le

La pandémie et la hausse de la criminalité ont eu raison du plus vieux magasin de jouets de San Francisco.

C’est un peu comme si Andy partait à l’Ehpad après avoir donné autant d’amour à Woody, Buzz et leurs fans. Après 86 ans de bons et loyaux services, Jeffrey’s Toys, magasin de jouets emblématique de San Francisco, aux États-Unis, va tristement fermer ses portes. L’enseigne est notamment réputée pour avoir servi de source d’inspiration au réalisateur John Lasseter et ses équipes, afin d’imaginer les personnages de la saga Toy Story, produite par le studio d’animation Pixar.

À voir aussi sur Konbini

Fondé en 1938 par la famille Luhn, Jeffrey’s Toys était situé à Financial District, le quartier des affaires de San Francisco. Mais au fil des ans, ce dernier s’est détérioré avec une hausse importante de la criminalité selon le San Francisco Chronicle. “Le magasin luttait pour sa survie depuis plusieurs années, à cause de la violence et des dangers qui ont explosé dans le quartier”, explique l’avocat de la famille dans un communiqué. “L’inflation, la fuite des consommateurs et la mort des petits commerces aux alentours ont également joué un rôle dans la fermeture de l’enseigne.”

Depuis plusieurs décennies, la gestion de Jeffrey’s Toys se transmettait de père en fils. Matthew Luhn, le codirigeant actuel, avait notamment travaillé sur le script du tout premier Toy Story au milieu des années 1990. Lui et son père Mark Luhn fermaient le magasin et invitaient spécialement les équipes du film pour regarder et s’amuser avec les jouets, alors qu’elles étaient en quête de références pour donner vie aux compagnons d’Andy.

Jeffrey’s Toys se trouve dans un quartier au contexte socio-économique de plus en plus difficile. Depuis la pandémie de Covid-19, près de 40 magasins ont fermé leurs portes dont de grandes enseignes comme Starbucks, Gap, H&M ou encore Disney Store. Matthew Luhn tente de trouver de nouveaux financements pour sauver leur magasin de la faillite, alors qu’ils paient près de 20 000 dollars de loyer par mois et voient s’accumuler les règlements de compte entre gangs et les personnes sans domicile fixe dans leur rue.