George Clooney, Julia Roberts, Matt Damon et les stars les plus fortunées de Hollywood donnent chacune au moins un million de dollars aux acteurs en grève

George Clooney, Julia Roberts, Matt Damon et les stars les plus fortunées de Hollywood donnent chacune au moins un million de dollars aux acteurs en grève

photo de profil

Par Konbini avec AFP

Publié le

Si certains acteurs sont extrêmement bien payés, 86 % des 160 000 acteurs syndiqués gagnent moins de 26 500 dollars par an.

Une dizaine de stars parmi les plus célèbres et fortunées de Hollywood, de George Clooney à Meryl Streep, ont donné chacune un million de dollars ou davantage pour soutenir les acteurs américains en grève, a indiqué le fonds de solidarité de leur syndicat mercredi.

À voir aussi sur Konbini

Dans le sillage du mouvement social des scénaristes entamé début mai, les acteurs sont à leur tour entrés en grève mi-juillet pour réclamer de meilleures rémunérations et des garanties concernant l’usage de l’intelligence artificielle. Avec ce double mouvement social, inédit depuis 1960, la quasi-totalité des productions de films et de séries est à l’arrêt aux États-Unis.

Outre George Clooney et Meryl Streep, d’autres célébrités comme Matt Damon, Leonardo DiCaprio, Dwayne Johnson, Nicole Kidman, Julia Roberts ou Oprah Winfrey ont contribué chacune à hauteur d’un million de dollars (920 000 euros) ou plus au fonds de soutien de la guilde des acteurs (SAG-AFTRA).

La fondation qui gère ce fonds a déclaré dans un communiqué avoir récolté au total plus de 15 millions de dollars (13,7 millions d’euros) au cours des trois dernières semaines, destinés à des milliers “d’acteurs à la journée” en difficulté financière faute de tournages. “Le secteur du divertissement est en crise et la Fondation du SAG-AFTRA traite actuellement 30 fois plus de demandes d’aide d’urgence que d’habitude”, souligne le communiqué du président de cette fondation sans but lucratif, Courtney Vance.

Cette assistance vise à ce que “les acteurs dans le besoin ne perdent pas leur maison, puissent payer leurs charges, achètent de quoi manger à leur famille, se procurent des médicaments vitaux, paient leurs frais de médecin et bien d’autres choses encore”, ajoute-t-il. Si certains acteurs sont extrêmement bien payés, 86 % des 160 000 adhérents du syndicat gagnent moins de 26 500 dollars (24 000 euros) par an, selon des chiffres donnés par la présidente du SAG-AFTRA Fran Drescher, citée par le New York Times.