AccueilPop culture

Fashion Week 2023 : Doja Cat provoque une vague de trypophobie au défilé Haute Couture de Schiaparelli

Fashion Week 2023 : Doja Cat provoque une vague de trypophobie au défilé Haute Couture de Schiaparelli

Publié le

Image :

Photo by Marc Piasecki/WireImage

Trypophobie : la phobie des successions de petits trous. Là, on est servis.

Trigger warning : cet article contient beaucoup, beaucoup de trous.

À voir aussi sur Konbini

Cette année, la Fashion Week commence en force. Après la prestation de Rosalía au défilé homme de Louis Vuitton, les célébrités invitées aux défilés nous en font voir de toutes les couleurs. Toutefois, les stars assises au premier rang n’échappent jamais aux regards. Au défilé Haute Couture de Schiaparelli automne-été 2023, les stars ont quasiment volé la vedette aux mannequins, tout comme Kylie Jenner et sa robe en forme de (fausse) tête de lion et surtout, Doja Cat entièrement couverte de cristaux rouges (littéralement) de la tête aux pieds. Eh oui, sa tenue semi statue Oscar, semi Po des Télétubbies n’est rien d’autre que 30 000 cristaux Swarovski appliqués à la main sur tout son corps. Inspiré par un poète italien du XIVe siècle, Dante Alighieri, le look s’intitule Doja’s Inferno et a nécessité cinq heures de réalisation (ce qui n’est pas étonnant).

Néanmoins, ce n’est pas uniquement le scintillement du look de Doja Cat qui a causé du brouhaha sur les réseaux. Sur Twitter, de nombreuses personnes l’accusent d’avoir déclenché de la trypophobie, soit la peur phobique des trous, tout comme ceux d’une éponge. Cette phobie provoque un grand malaise chez les personnes qui en souffrent.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Reste à savoir si cet effet avait été pris en compte ou bien s’il s’agit d’un accident. Néanmoins, il est vrai qu’il est difficile d’avoir le contrôle sur toutes les réactions que peut provoquer un look expérimental tel que celui-ci.