AccueilPop culture

Et si vos films préférés avaient gardé leur titre de travail ?

Publié le

par Lisa Coll

Titanic aurait-il eu autant de succès s’il s’appelait Planet Ice ?

Et si vos films préférés avaient gardé leur titre de travail ?

Incident on 57th Street, Group Hug ou 3 000. Ces titres ne vous disent sûrement rien, et c’est normal. Pourtant, vous connaissez bel et bien ces films. Ils ont juste emprunté un titre de travail provisoire lors du tournage, avant d’être distribués sous leur nom officiel.

Si certains utilisent un titre de travail en attendant d’en trouver un définitif, d’autres s’en servent pour garder secret le tournage d’un film. Pour de gros projets, l’attente des fans est telle que les équipes du film sont obligées d’élaborer ce type de stratégie pour ne pas attirer les curieux qui pourraient faire fuiter certaines informations.

Si cette pratique est courante dans le cinéma, elle n’en est pas moins répandue pour les jeux vidéo, les livres, les séries et la musique.

Harry Potter et la Chambre des secrets aurait pu s’appeler Incident on 57th Street

Ne voulant pas que des Potterheads envahissent les lieux de tournage et perturbent le travail de l’équipe du film, Chris Columbus a donné au deuxième opus de la saga le titre de travail Incident on 57th Street, en référence à la chanson du même nom de Bruce Springsteen datant de 1973.

The Dark Knight aurait pu s’appeler Rory’s First Kiss

Malheureusement, le film a rapidement été démasqué par les médias de la ville de Chicago. Warner Bros. s’est trahie en faisant un casting pour des figurants en mentionnant qu’il s’agissait d’une production réalisée par Christopher Nolan et mettant en vedette Christian Bale et Gary Oldman.

Iron Man 2 aurait pu s’appeler Rasputin

Deux autres titres de travail ont également été utilisés en plus de Rasputin, pour des prises de vue supplémentaires : Murphy’s Law et The Adventures of Angus McDonald.

Titanic aurait pu s’appeler Planet Ice

Tenant à être le seul à réaliser un film sur le célèbre paquebot, James Cameron a utilisé ce titre provisoire pour filmer discrètement des images d’icebergs au large de la Nouvelle-Écosse. Le titre Planet Ice est resté jusqu’au début de la production, toujours dans le but de ne pas éveiller les soupçons des autres studios de cinéma.

Alien aurait pu s’appeler Star Beast

Dan O’Bannon, le réalisateur, a, au départ, changé le titre de l’œuvre qui deviendra l’un de ses plus grands succès après s’être rendu compte du nombre très important de fois où le mot “Alien” apparaissait dans le script.

Pulp Fiction aurait pu s’appeler Black Mask

Ce titre de travail est tiré du nom de l’un des pulp magazines, magazines de fiction bon marché populaires, sorti en 1920, dont Quentin Tarantino s’est inspiré.

Avengers aurait pu s’appeler Group Hug

Les films Marvel étant des habitués des titres de travail, Avengers : Infinity War avait été nommé Mary Lou, Avengers : Age of Ultron avait eu le nom After Party, et, plus récemment, Spider-Man : Homecoming s’est fait appeler Summer of George.

Le Monde de Narnia : Le Prince Caspian aurait pu s’appeler Toastie

Ayant pour unique but de dissimuler la véritable identité du film, le titre de travail du deuxième épisode de Narnia est anecdotique. Lors de la production du film, l’équipe de distribution passait son temps à manger des sandwichs. Les producteurs ont donc acheté un toaster pour que chacun puisse faire son propre casse-croûte et, découlant de cela, ils ont choisi Toastie comme nom pour le projet.

Retour vers le futur II aurait pu s’appeler Le Professeur Brown visite le futur

En réalité, au départ, Retour vers le futur II et III ne devaient former qu’un seul et même opus s’appelant Paradox.

Massacre à la tronçonneuse aurait pu s’appeler Head cheese

Dans une interview, Tobe Hooper a raconté avoir été marqué après avoir vu pour la première fois du fromage de tête. L’aspect particulier de cette charcuterie qui semble contenir des globes oculaires et autres parties du corps humain a matché avec son film.

E.T., l’extra-terrestre aurait pu s’appeler A Boy’s Life

Steven Spielberg ne voulant pas que des concurrents découvrent et plagient l’intrigue, les acteurs ont dû lire le script à huis clos et l’identité de toutes les personnes présentes pendant le tournage a été vérifiée.

Star Trek aurait pu s’appeler Corporate Headquarters

Afin d’encore plus brouiller les pistes, J. J. Abrams a demandé que chaque unité lors du tournage ait un titre de travail différent.

American Pie aurait pu avoir un titre très (très) long

Le titre de travail du teen movie est Teenage Sex Comedy That Can Be Made For Under $10 Million That Your Reader Will Love But The Executive Will Hate (Comédie sexuelle pour adolescents qui peut être réalisée pour moins de 10 millions de dollars, que vos spectateurs adoreront mais que votre patron détestera). Un titre volontairement provocateur, dans le but d’attirer l’attention des studios de cinéma à l’époque.

Matrix Reloaded aurait pu s’appeler The Burly Man

Après l’énorme succès du film des sœurs Wachowski, les deux réalisatrices ont dû être discrètes. The Burly Man est tiré d’un scénario écrit en début de carrière et qu’elles n’ont jamais produit.

Inception aurait pu s’appeler Oliver’s Arrow

Christopher Nolan a semé le doute à un tel point que le public était persuadé que le réalisateur travaillait sur un film sur le super-héros Green Arrow.

Pretty Woman aurait pu s’appeler 3 000

3 000 est une référence à la somme d’argent qu’Edward accepte de payer à Vivian pour sa compagnie. Plus tard, J. F. Lawton révélera qu’au-delà du titre, des détails du scénario ont aussi été changés par Disney, comme le fait que Vivian était toxicomane dans cette première version beaucoup plus sombre.

À voir aussi sur Konbini :