AccueilPop culture

D’Amadeus à La Grande Bellezza, la programmation séduisante du Cinéma Paradiso Louvre 2022

Publié le

par Emma Couffin

Le festival revient du 15 au 18 juillet prochain à la Cour carrée du Louvre.

D’Amadeus à La Grande Bellezza, la programmation séduisante du Cinéma Paradiso Louvre 2022

© Cinema Paradiso Louvre

Le musée du Louvre et les cinémas Mk2 s’associent à nouveau cet été à l’occasion de la nouvelle édition du Cinéma Paradiso Louvre, qui se tiendra du 15 au 18 juillet prochain avec une programmation d’exception. Entre des projections inédites, des DJ sets d’artistes français·es (La Femme, Nicolas Godin, Riopy, Breakbot et Irfane), et des food trucks gourmands, l’ambiance sera à la fête.

Au cœur d’un lieu historique, dans la Cour carrée du Louvre, les quelques chanceux·ses tiré·e·s au sort pourront surtout assister à des avant-premières et (re)découvrir les grands classiques du cinéma.

Vendredi 15 juillet : Fire of Love

Vendredi 15 juillet, de 22 h 15 à 23 h 45, sera projeté en avant-première Fire of Love de Sara Dosa. Ce documentaire est un portrait touchant de Katia, chimiste et physicienne, et de Maurice Krafft, géologue, deux volcanologues morts sur le mont Unzen au Japon le 3 juin 1991. Ponctué d’images d’archives spectaculaires et narré par la cinéaste et artiste américaine Miranda July, le film est une ode à l’aventure.

Samedi 16 juillet : The Gray Man

Le samedi 16 juillet, de 22 h 15 à 00 h 30, les festivaliers pourront découvrir en avant-première la nouvelle grosse sortie Netflix, The Gray Man de Joe et Anthony Russo. On y suit les péripéties de l’agent de la CIA Court Gentry, joué par le génial Ryan Gosling, au cours d’un film d’action haletant. On y retrouvera également Chris Evans dans le rôle de Lloyd Hansen. Quant à Ana de Armas, elle incarnera Dani Miranda.

Dimanche 17 juillet : Amadeus

Dimanche 17 juillet, après un interlude musical du pianiste Riopy, les festivaliers pourront redécouvrir un classique du cinéma américain : Amadeus de Milos Forman. Sorti en 1984, il est l’adaptation rocambolesque de la pièce de théâtre éponyme de Peter Shaffer. Rongé par la rancœur, Salieri admirait Mozart tout autant qu’il le méprisait. Considéré aujourd’hui comme un chef-d’œuvre, le film relate cette relation de rivalité qui existait entre les deux compositeurs.

Lundi 18 juillet : La Grande Bellezza

Enfin, pour la dernière soirée du festival, le lundi 18 juillet, les spectateurs pourront voir ou revoir une référence du cinéma italien : La Grande Bellezza. Si on y retrouve l’esthétique de La Dolce Vita de Federico Fellini, le réalisateur Paolo Sorrentino dresse ici le portrait d’un vieil écrivain romain désabusé interprété par Toni Servillo. En 2014, le long-métrage reçoit l’Oscar du Meilleur film étranger.

En plus des projections, les spectateurs pourront participer à divers événements autour du cinéma, comme un karaoké sur grand écran en l’honneur de Jacques Demy et un quiz sur le thème du cinéma en partenariat avec BNP Paribas.

Le Cinéma Paradiso Louvre 2022 se tiendra du 15 au 18 juillet dans la Cour carrée du Louvre, à Paris. La participation à l’événement est gratuite et se fera par tirage au sort.

À voir aussi sur Konbini :